Diabète : Quand l’union patient – pharmacien fait la force !

Pensez à laisser un commentaire, une surprise vous attend !

pharmacien suivi diabete

Jusque-là, le pharmacien était peu intégré à la prise en charge pluridisciplinaire des patients diabétiques, alors que c’est le professionnel de santé que le patient rencontre le plus souvent et intervenant dans tous les moments importants de la vie d’un diabétique. Depuis la loi Hôpital, Patients, Santé, Territoires de 2009, les pharmaciens se sont vu confier l’accompagnement personnalisé des patients, au moyen d’entretiens pharmaceutiques, individuels et réguliers, pour améliorer la prise en charge des maladies chroniques. Que pourrait attendre  le patient diabétique de ce type de suivi ?

L’étude DiabPharmObserv a évalué l’intérêt de la démarche d’éducation des patients par les pharmaciens sur la pratique et la régularité de l’auto-surveillance glycémique. Au total, 14 pharmaciens d’officine des Hauts-de-France ont été spécifiquement formés à l’accompagnement des patients diabétiques et 55 patients ont bénéficié d’un entretien individuel réalisé à l’officine par l’un des pharmaciens formés, à l’aide d’outils pédagogiques adaptés. Les résultats montrent une satisfaction à la fois des pharmaciens et des patients, et 54 % des malades souhaitent participer à un second entretien. Cette satisfaction s’accompagne d’un réel impact sur le quotidien des patients. Un mois après les entretiens, 6 patients sur 10 notent une amélioration de leurs pratiques et la moitié affirment mieux comprendre leurs résultats de glycémie. Six mois après les entretiens, 54 % d’entre eux ont de meilleurs résultats de glycémie et 71 % constatent une diminution de leur taux d’hémoglobine glyquée (HbA1c).

Cette étude met en avant l’intérêt pour les patients d’inclure les pharmaciens d’officine dans les programmes d’éducation thérapeutique. La proximité du pharmacien représente un atout pour la relation entre soignant et soigné. La mise en place d’entretiens pharmaceutiques pour les patients diabétiques constituerait une amélioration de leur prise en charge quotidienne et permettrait une réduction des conséquences à long terme de cette maladie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette cases pour choisir votre article

Ce blog est dofollow ! Boosté par WP-Avalanche