Vous partez en vacances ? Être diabétique nécessite de prendre certaines dispositions afin d’éviter les risques d’hypoglycémie ou autres complications. Voici quelques conseils à prendre pour voyager sereinement. Il est donc important de demander un avis médical avant votre départ. Une consultation vous permettra de vous munir d’un certificat médical adapté pour le voyage.

couple en voyage - pompe à insuline

Avant de partir

Il ne faut pas oublier de :

  • Prévoir des médicaments supplémentaires.
  • Faire attention à bien transporter les médicaments et l’équipement d’injection dans leurs emballages d’origine au risque de se faire refouler par le contrôle de sécurité de l’aéroport.
  • Veiller à se procurer une boîte et un couvercle solide (DASRI) en pharmacie pour les objets tranchants (aiguilles et lancettes) que vous garderez dans votre bagage à main.
  • « Briefer » son partenaire de voyage ! il est primordial de lui montrer où vous gardez vos médicaments antidiabétiques et lui apprendre comment reconnaitre les signes d’hypoglycémie (confusion, étourdissements, sueurs et tremblements) en cas de malaise.
  • Se préparer au changement d’heure en consultant une carte avec les fuseaux horaires pour bien adapter son programme alimentaire et son traitement.

Prendre l’avion

Franchir les barrières de sécurité de l’aéroport avec une pompe à insuline ?

Deux solutions s’offrent à vous :

  • Garder le dispositif : dans ce cas il faut signaler à l’agent de sureté que vous portez une pompe à insuline en lui présentant votre certificat médical (de préférence rédigé dans la langue du pays de destination). Celui-ci pourra ainsi procéder à une inspection visuelle et à une palpation.
  • Enlever le dispositif : vous souhaitez éviter de vous déshabiller en public pour montrer votre pompe ? Dans ce cas, il est préférable de la débrancher avant d’arriver au portique en enlevant le dispositif et en le plaçant séparément dans un support adapté. Attention ! La pompe ne doit pas passer dans la machine de détection par rayons x. Une fois en salle d’embarquement, vous pourrez le reconnecter discrètement en vous rendant aux toilettes.

Une fois dans l’avion

Les passagers diabétiques peuvent emporter, dans leur bagage à main, la quantité d’insuline suffisante pour le voyage (vol aller, séjour et vol retour).

Si vous emportez des stylos ou cartouches d’insuline dans la soute, celle-ci est également bien conservée puisqu’elle est maintenue dans un endroit dont la température varie entre 4° et 8°. Pour éviter tout risque de gel, il est possible d’envelopper l’insuline dans un dispositif isotherme.

Veillez à protéger l’insuline des changements de température. Le flacon d’insuline doit être placé dans un sac isolé, au frais.

À savoir ! Toujours vérifier l’aspect de l’insuline avant de procéder à l’injection.

Informez le personnel de bord que vous êtes diabétique.

À savoir ! Vous pouvez demander votre plateau repas en priorité et à l’heure.

Arrivé à destination, les précautions à prendre

Pendant le séjour, il est très tentant de déguster de nouvelles saveurs ou de boire un cocktail. Il est cependant vivement conseillé de :

  • Faire attention à ne pas boire plus d’un verre d’alcool afin d’éviter toute crise d’hypoglycémie.
  • Ne pas oublier de faire attention à votre hygiène alimentaire
  • Ne pas négliger le changement d’heure !
  • Toujours avoir un en-cas à portée de main.
  • Toujours surveiller sa glycémie

À la plage et à la piscine

Le diabète devient une maladie visible lorsqu’on porte une pompe à insuline Heureusement, il existe des solutions à chaque problème.

Déconnectez et débranchez votre pompe à la plage ou à la piscine. Sinon, restez de préférence à l’ombre, sous un vêtement.

À savoir ! Attention, en cas de déconnection de la pompe, ne pas oublier de la garder au frais afin que l’insuline ne soit pas dénaturée. La garder de préférence dans une glacière.

Si vous préférez garder votre pompe à insuline, faites attention à l’étanchéité. Celle-ci peut ne pas s’appliquer dans certaines conditions (pas plus de 2.7 mètres de profondeur)

Prenez une douche juste après la baignade afin d’éliminer le chlore de la piscine ou le sel. Il est également recommandé de bien sécher sa peau afin d’éviter tout risque d’infection.

À savoir ! Les personnes diabétiques prennent plus de temps à guérir des infections.

Protégez vos pieds en enfilant des chaussures ou chaussettes aquatiques lors d’une baignade dans un lac ou à la mer afin d’éviter les risques de blessures.

Avantages des chaussures aquatiques :

  • Protègent la plante des pieds des surfaces tranchantes
  • Empêchent les pieds de glisser
  • Sont légères et peu encombrantes

Appliquez un écran solaire résistant à l’eau, surtout si vous avez choisi de vous baigner en plein air.

À savoir ! Vous ne devez jamais arrêter votre pompe pendant plus d’une heure.

En cas de panne de la pompe à insuline

Il est indispensable de toujours avoir sur soi un schéma de remplacement de la pompe à insuline par les injections traditionnelles.

En cas de problème, contactez le numéro d’astreinte disponible 7/7j et 24h/24 : Allo LVL 0 808 800 300

Lina R., Journaliste scientifique

– Voyager avec une pompe. La pompe à insuline, parlons-en ! Consulté le 9 mai 2018.