Le diabète de l’enfant, comme toute maladie chronique, nécessite des dispositions particulières à adapter en fonction des circonstances. Car, naturellement, un enfant diabétique sera amené à aller à l’école, à partir en vacances ou à voyager en groupe ou en famille. Quelles sont les précautions à prendre et quelles sont les attitudes à adopter dans chacune de ses situations ?

enfant diabétique à la cantine

À l’école

Le temps passé à l’école représente la majeure partie de la journée de l’enfant. Il est une source d’inquiétude pour les parents puisqu’ils ne sont pas là pour superviser sa prise de médicaments, ni le contenu de son déjeuner.

À savoir ! Le PAI ou Projet d’Accueil Individualisé, mis en place dans toutes les écoles primaires, permet aux enfants et adolescents atteints de troubles de la santé de disposer d’aménagements adaptés à leurs pathologies.

L’éducation thérapeutique est une priorité que ce soit pour les parents ou bien pour l’enfant lui-même. Son objectif est double : apprendre à adopter les bons réflexes et les automatiser. C’est pour cela qu’il est indispensable pour un enfant diabétique d’apprendre à :

  • Comprendre sa maladie et à adhérer au traitement
  • Respect des horaires de prise de médicaments
  • Contrôler sa glycémie
  • Choisir sa dose d’insuline
  • S’injecter de l’insuline (s’il est en mesure de le faire)
  • Apprendre à connaitre les aliments importants pour le diabète et exclure ceux à eéviter
  • Se resucrer en cas d’hypoglycémies (petit sucre en cas d’urgence)
  • Prendre son déjeuner à l’heure prescrite
  • S’hydrater suffisamment
  • Ne pas manger entre les repas et collations
  • Participer pleinement à toutes les activités collectives

À savoir ! Pour se resucrer, 2 morceaux de sucre sont suffisants.

Pour une prise en charge optimale, les parents ou le tuteur doivent aussi :

  • Fournir le kit permettant de mesurer la glycémie
  • Communiquer un numéro de téléphone à contacter en cas d’urgence
  • Préciser l’horaire des repas et en-cas de l’enfant
  • Informer l’école en cas de modification du programme de soin

À savoir ! Il est indispensable d’expliquer à votre enfant que les boissons sucrées sont à bannir. En règle général, un enfant diabétique de type 1 a beaucoup plus de facilité à s’en passer, contrairement un enfant atteint de diabète de type 2 (déclaré plusieurs années après la naissance).

En cas d’anniversaire ou d’invitation chez un ami

Si l’enfant diabétique est amené à aller chez des amis pour un anniversaire ou simplement à passer du temps avec des enfants de son âge, il est primordial de prendre contact avec les parents de l’ami pour les tenir au courant de la maladie. Il n’est jamais facile de priver un enfant de sucreries, surtout lorsqu’il est amené à fréquenter d’autres enfants. Il est donc indispensable d’écarter le risque en prévenant l’enfant malade qu’il ne doit en aucun cas prendre autant de sucreries que ses camarades. L’idéal serait d’informer les enfants afin d’éviter toute influence ou tout risque de mise à l’écart.

Partir en vacances avec un enfant diabétique

Vient le moment de partir en vacances. Dès que les parents et l’enfant diabétique ont adopté l’ensemble des réflexes médicaux, il n’y a plus qu’à tenir le médecin du jeune patient au courant du départ. Pour voyager en famille ou avec l’école, voici quelques précautions à prendre :

Pendant le voyage

Il est indispensable de faire attention à garder le matériel et les en-cas avec soi pour palier le risque de perte ou de vol. Par exemple, s’il s’agit d’un voyage en avion, il est préférable de garder le sac en cabine.

En cas de décalage horaire

Le changement de fuseau horaire allongera ou raccourcira votre journée. Il faut donc veiller à respecter les horaires même en cas de décalage horaire. Il est nécessaire d’adapter le traitement insulinique lorsque le voyage dure plus de 3 heures. Toujours demander conseil à votre diabétologue.

En cas de changements de température

Dans des conditions normales, l’insuline non utilisée est conservée à 4°. Celle en cours d’utilisation peut rester jusqu’à un mois à température ambiante. En cas de faible température, faire attention à ne pas exposer l’insuline au gel. L’insuline ne doit pas non plus être exposée à la chaleur. La pression à l’intérieur de la cabine de l’avion, par exemple, peut affecter le tirage de l’aiguille et donc le dosage.

À savoir ! Avant le départ, il est important de se renseigner suffisamment sur les infrastructures médicales présentes sur le lieu du séjour.

Check-list du matériel à garder sur soi

check-list du diabétique

6 applications médicales pour mieux gérer son diabète

  • Diabete passeport
  • Diabetopartner
  • GluciChek
  • Mon glucocompteur
  • VeryDiab
  • GlucoZor

Lina R., Journaliste scientifique

– Guardia, Par Alberto. « Comment gérer le diabète de son enfant à l’école ? » Diabète & Nutrition 7 septembre 2015.
– L’enfant diabétique et l’école, synthèse. AFSA. Consulté le 12 mars 2018.
– « La vie de l’enfant diabétique : école, activités, sports ». ABCDiabète. Consulté le 12 mars 2018.