Première cause d’invalidité et de décès dans le monde, le diabète est aujourd’hui un véritable problème de santé publique. Cette maladie est souvent liée à un défaut d’insuline (diabète de type 1), ou à une obésité morbide (diabète de type 2) et peut être fatale en cas de mauvaise prise en charge. Elle occasionne également de nombreuses complications (neuropathies, rétinopathies, néphropathies, maladies cardiovasculaires).

L’alimentation joue un rôle prépondérant dans l’évolution du diabète et dans la prévention des risques métaboliques. En tant que diabétique, quelles sont les habitudes alimentaires à adopter ?

alimentation

Comprendre le diabète

Hyperglycémie

Les glucides (sucres) sont la première source à partir de laquelle l’organisme puise son énergie. Lorsqu’on apporte du sucre via l’alimentation, l’organisme fait tout pour rétablir la concentration normale en sucre dans le sang.

En effet, après chaque repas, et pendant la nuit, le pancréas et le foie sécrètent des hormones permettant de maintenir stable les niveaux de sucre dans le sang. Chez les personnes diabétiques, une sécrétion anormale de ces hormones régulatrices ou une mauvaise détection de celles-ci par les cellules induit un surplus de sucre dans le sang. C’est ce qu’on appelle, l’hyperglycémie.

À savoir ! Le sucre représente un véritable poison lorsqu’il n’est pas contrôlé. On parle de glucotoxicité.

Sécrétion d’insuline

Dans le cas d’un diabète de type 1 ou de type 2, l’hormone qui régule les niveaux de sucre dans le sang (l’insuline) est dérégulée. Par exemple, pour le diabète de type 2, cette hormone est tellement secrétée que les cellules y deviennent insensibles. L’organisme continue alors de stimuler sa sécrétion tant que le taux de sucre détecté reste élevé.

À savoir ! L’insuline est une hormone sécrétée après un repas, lorsque les niveaux de sucre dans le sang augmentent. Elle permet alors de stimuler le stockage du sucre pour diminuer la glycémie.

Le diabète se caractérise donc par un excès de sucre dans le sang (hyperglycémie) et une perturbation du métabolisme naturel des cellules avec apparition d’une

Médicaments oraux et glycémie

À ce jour, il n’existe pas de traitement curatif contre le diabète. Toutefois, plusieurs antidiabétiques sont proposés aux patients afin de les aider à contrôler leur glycémie avant, pendant et après chaque repas. Pour contrer l’hyperglycémie, une alimentation raisonnée est également indispensable.

Thérapie nutritionnelle du diabétique

Qu’est-ce qu’une alimentation équilibrée ?

Une alimentation équilibrée apporte tous les nutriments nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme. Les besoins nutritionnels en lipides, glucides, protides, minéraux, et vitamines varient en fonction du sexe de l’individu, de son âge et de son activité.

Tout repose sur l’équilibre. En effet, plus les aliments apportés sont variés et plus il est facile pour l’organisme de répondre à ses besoins.

À savoir ! Prôner une alimentation saine et équilibré, c’est bannir les aliments trop gras, surproteinés, sucrés et salés.

Quel est le type de repas à privilégier lorsqu’on est diabétique ?

Pour un sujet diabétique, l’alimentation joue un rôle majeur pour limiter les risques risques de complications métaboliques. Avant de procéder à un quelconque régime, il est important d’adopter un mode de vie sain et ce, autant pour le sujet diabétique que pour sa famille :

alimentation du diabétique

Exemple de menus sur une journée

Petit déjeuner Déjeuner Goûter (facultatif) Dîner
1 produit laitier (250 ml ou 250 g) 1 crudité 1 produit laitier Soupe de légumes
1 tranche de pain intégrale (28g) 1 accompagnement (légumes cuits) + 1 portion de viande/poisson/œufs + 1 portion de matière grasse de bonne qualité (huile d’olive) 1 féculent Yaourt (175g)
1 fruit (128g) 1 produit laitier 1 fruit Fruit (éviter cerises, melon et autres fruits très sucrés)

 

À savoir ! Des études réalisées sur des personnes atteintes de diabète de type 1 ou de type 2 suggèrent que les effets néfastes qui affectent les yeux, les nerfs et les reins sont étroitement liés à un niveau de sucre anormalement élevé dans le sang.

Le premier acteur du diabète, c’est le sucre. Il serait donc primordial de réduire au maximum l’apport en sucre pour soulager l’effort fourni par le pancréas. Dans cette optique, il est important de découvrir ce qu’est l’indice glycémique.

L’indice glycémique (ou index glycémique) est un score sous la forme ‘IG score’. Il permet de mesurer la capacité d’un aliment à faire augmenter la glycémie. Plus l’IG est élevé, plus l’aliment est riche en sucre. L’indice glycémique (IG) est bas lorsqu’il est inférieur à 35, moyen lorsqu’il est compris entre 35 et 50 et élevé lorsqu’il est supérieur à 50. On considère un taux de glycémie normal entre 4 à 7 mmol/L avant le repas et entre 5 à 10 mmol/L après le repas.

index glycémique

À savoir ! Les substituts de sucre tels que l’aspartame, le sucralose, les cyclamates ou les saccharines sont à consommer avec modération.

Une bonne hygiène de vie pour un diabétique repose sur des apports alimentaires bien contrôlés associés à une activité physique régulière. Pour cela, voici quelques recommandations destinées aux personnes diabétiques pour prévenir les risques de complications métaboliques tout en améliorant leur mode de vie.

À savoir ! Il est conseillé de prendre un en-cas riche en protéines avant d’aller dormir afin d’éviter une hypoglycémie nocturne.

L’équilibre nutritionnel apporté au corps permet une stabilisation de la prise de poids, une diminution des risques de complication métabolique et une meilleure qualité de vie. Cela implique un mode de vie applicable à toute la famille afin de favoriser la pérennisation de celui-ci dans le quotidien du diabétique.

Lina R., journaliste scientifique

– Diabète & Nutrition. diabetnutrition.ch. (accessed 2.8.18).
– Alimentation et diabète. Adj (accessed 2.8.18).
– Comment manger équilibré avec un diabète. Fédération des diabétiques (accessed 2.6.18).
– Diabete_4p2007.indd. static.capsana.ca (accessed 2.8.18).
– Diabete_RV_2007.indd. static.capsana.ca (accessed 2.8.18).
– Les allégations nutritionnelles, à quoi servent-elles ? Diabete.fr. (accessed 2.6.18).
– Les fondamentaux de l’alimentation dans le diabète de type 2. ScienceDirect. (accessed 2.6.18).