L’ulcère du pied diabétique : chaussures semelles connectées dans la cicatrisation

May 14, 2019 par

Les ulcères du pied diabétique ont un impact négatif considérable sur la vie des patients diabétiques et sont hautement vulnérables à l’infection. C’est l’une des causes les plus fréquentes d’amputation des membres inférieurs.  Il est essentiel que le patient avec un ulcère du pied diabétique reçoive les meilleurs soins possibles. La cicatrisation des ulcères du pied diabétique peut être accélérée par l’application de pansements très absorbants ou de patchs de fibrine, plaquettes et leucocytes. De plus des chaussures adaptées sont indispensables, mais souvent non utilisées.

pied-diabetique-ulceres

Les pistes thérapeutiques des ulcères du pied diabétique apparues en 2018

De nouvelles voies thérapeutiques prometteuses ont apparues en 2018 pour le traitement des ulcères du pied diabétique. Une étude européenne multicentrique, randomisée en double aveugle, a évalué l’intérêt d’un pansement UrgoStart.

Ce pansement a été testé sur 240 patients atteints d’un ulcère du pied et les résultats ont montré que le nouveau pansement est plus efficace que les traitements standards. En effet, celui-ci pourrait permettre non seulement de traiter 60% de patients en plus, mais également de raccourcir le délai de cicatrisation de 60 jours comparé à un pansement standard.

Dans une autre étude, l’efficacité du LeucoPatch a été testée sur la cicatrisation de plaies chroniques du pied chez des diabétiques. L’étude multicentrique, internationale, randomisée, contrôlée a été menée chez 266 patients diabétiques au Royaume-Uni, au Danemark et en Suède.

L’utilisation de LeucoPatch est associée à une amélioration significative de la cicatrisation des plaies du pied difficiles à cicatriser chez les diabétiques. L’application de ce patch, pendant 20 semaines, a abouti à un taux de cicatrisation de 34 % des ulcères du pied contre 22 % seulement suite aux soins standard.

A savoir : Le dispositif médical LeucoPatch fonctionne par centrifugation du sang du patient sans réactifs additionnels pour générer un disque comprenant leucocytes autologues, plaquettes et fibrine, appliqués sur la surface de la plaie.

Le port de chaussures avec semelles connectées est indispensable après cicatrisation !

Le port de chaussures adaptées peut favoriser le processus de cicatrisation pour les patients diabétiques atteints d’un ulcère du pied.

Une nouvelle étude  réalisée auprès de 117 patients à l’hôpital Lariboisière (Paris) vient de démontrer que seulement 51,2 % des patients respectent ce chaussage après 1 an de suivi alors qu’il y a une fréquence accrue de récidives (61,5 % contre 13,3 % chez les patients ayant porté les chaussures).

Dans les années à venir, la prévention des ulcères de pieds pourrait être facilitée par le port chez les diabétiques de semelles connectées. Ces semelles connectées peuvent repérer les points de pression où des lésions sont susceptibles d’accroître.


Alexana A., Journaliste Scientifique

– Pied diabétique infecté : du diagnostic à la prise en charge. Revue médicale Suisse. Consulté le 10 mai 2019.
– Pied diabétique : des innovations thérapeutiques. EGORA. Consulté le 10 mai 2019.
Alexana A.
Journaliste scientifique spécialisée en biotechnologie.
Passionnée par le domaine de la santé et les nouvelles technologies du digital.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.