Du nouveau dans la prévention du diabète de type 2 ?

Aug 2, 2019 par

Le diabète de type 2 est une maladie chronique en plein essor, en France comme dans de nombreux pays à travers le monde. Rien qu’en France, plus de 3 millions de personnes sont aujourd’hui traitées médicalement pour un diabète de type 2. Pour lutter contre cette pathologie, étroitement liée au mode de vie, la prévention est un enjeu essentiel. Récemment, de nouvelles études suggèrent de nouvelles pistes à explorer pour retarder l’apparition d’un diabète de type 2.

apparition-dt1

Comment prévenir le diabète de type 2 ?

Le diabète de type 2 est sans contexte la maladie métabolique la plus fréquente en France, avec plusieurs millions de personnes diagnostiquées et traitées, et certainement autant qui ignorent leur statut diabétique. Or cette pathologie chronique peut provoquer à moyen – long terme de graves complications.

Les autorités de santé publique cherchent à lutter contre le diabète de type 2 par trois grands axes :

  • La prévention et le dépistage ;
  • La prise en charge des patients ;
  • La recherche de nouvelles options thérapeutiques.

Fondamentalement lié au mode de vie, le diabète de type 2 peut être prévenu chez les sujets à risque, notamment en adoptant un mode de vie sain, c’est-à-dire avec une alimentation saine et équilibrée et la pratique d’une activité physique régulière. Mais la prévention du diabète de type 2 ne s’arrête pas là.

Pas d’effet d’une supplémentation en vitamine D

Récemment, des chercheurs ont mené une étude sur 2 423 adultes présentant un risque élevé de diabète de type 2 ou prédiabétiques. Ils se sont intéressés à l’effet d’une supplémentation en vitamine D3, à raison de 4 000 UI par jour. En effet, des travaux antérieurs avaient montré une association entre des faibles taux de vitamine D et le risque de développer un diabète de type 2.

Cette étude a révélé que la supplémentation en vitamine D diminuait le risque de diabète de type 2 de 12 %, une baisse non significative. La piste d’une supplémentation en vitamine D pour prévenir le diabète de type 2 n’apparaît donc pas intéressante, d’après les résultats de cette étude.

L’intérêt du yoga

Autre piste explorée par les chercheurs dans la prévention du diabète, la pratique du yoga. Dans une étude, des chercheurs ont analysé les données de plus de 3 000 sujets prédiabétiques, avec un haut risque de développer un diabète.

La pratique du yoga pendant 3 mois permettait de réduire de moitié le risque de développer un diabète de type 2. La moitié des patients ayant pratiqué le yoga ont vu leur hémoglobine glyquée (HbA1c, reflet de l’équilibre glycémique sur les 3 derniers mois) se normaliser, contre seulement 40 % dans le groupe contrôle. Cet effet bénéfique du yoga était similaire, quel que soit le poids corporel des participants.

L’effet positif du yoga sur le risque de développer un diabète de type 2 reposerait sur l’apprentissage du contrôle de soi et sur une amélioration de l’alimentation. Le yoga serait donc à conseiller chez toutes les personnes présentant un risque élevé de diabète de type 2.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

– Vitamin D Supplementation and Prevention of Type 2 Diabetes. NCBI. Consulté le 1 août 2019.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.