Quels liens entre les médicaments antidiabétiques et le risque cardiovasculaire ?

Mar 2, 2020 par

Les personnes diabétiques de type 2 présentent souvent un fort risque cardiovasculaire associé. Les médicaments agissant à la fois sur la glycémie et sur le système cardiovasculaire présentent ainsi un intérêt particulier dans la prise en charge du diabète de type 2. Des chercheurs ont récemment mené une vaste revue de littérature pour compiler les données disponibles sur l’intérêt des différents médicaments antidiabétiques face au risque cardiovasculaire. Explications.

diabete-risques-accidents-cardiovasculaire

Diabète de type 2 et risque cardiovasculaire

Le diabète de type 2 constitue un important facteur de risque cardiovasculaire. Les recherches pour découvrir de nouveaux traitements antidiabétiques sont importantes et privilégient dès que possible des médicaments efficaces à la fois sur la régulation de la glycémie et sur le risque cardiovasculaire.

Pour la première fois, une revue de littérature s’est intéressée aux associations entre les médicaments antidiabétiques et les événements cardiovasculaires pour 10 classes de médicaments antidiabétiques :

  • Les inhibiteurs de DPP-4 (Dipeptidyl-peptidase-4) ;
  • Les analogues des récepteurs GLP-1 (Glucagon Like-Protein-1) ;
  • Les inhibiteurs de SGLT-2 (Sodium glucose cotransporteur-2) ou gliflozines ;
  • Les sulfamides ;
  • Les inhibiteurs d’alpha-glucosidases ;
  • Les méglitinides ;
  • Les biguanides ;
  • Les thiazolidinediones ;
  • La bromocriptine ;
  • L’insuline.

Au total, 232 méta-analyses ont été incluses dans cette vaste revue.

Certains antidiabétiques augmentent le risque cardiovasculaire…

L’analyse des données des études a permis de mettre en évidence six associations entre un médicament antidiabétique et un risque de maladie cardiovasculaire, en particulier :

Parallèlement, les médicaments de la classe des inhibiteurs de DPP-4 se sont révélés plutôt neutres sur le risque cardiovasculaire, en dehors de la saxagliptine, associée à une augmentation du risque dans une étude.

… d’autres le réduisent.

A l’inverse, 38 associations ont été montrées entre les médicaments antidiabétiques et une diminution du risque cardiovasculaire. Deux classes de médicaments étaient particulièrement intéressantes :

  • Les analogues de récepteurs GLP-1 ;
  • Les inhibiteurs du SGLT-2.

Cette vaste analyse révèle que 38 médicaments antidiabétiques protègent du risque cardiovasculaire, tandis que 6 se montrent délétères pour ce risque. Les nouvelles classes thérapeutiques, les inhibiteurs de DPP-4, les analogues des récepteurs du GLP-1 et les inhibiteurs du SGLT-2 sont les classes les plus intéressantes pour minimiser le risque cardiovasculaire. D’autres études scientifiques sont désormais nécessaires pour évaluer l’intérêt de ces médicaments chez les patients diabétiques à faible risque cardiovasculaire.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

– Association of glucose-lowering medications with cardiovascular outcomes: an umbrella review and evidence map. ncbi. Consulté le 24 février 2020.

Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.