Le diabète de type 2 dans la population pédiatrique !

Sep 19, 2018 par

Le diabète de type 2 aussi appelé diabète non insulinodépendant, autrefois rare dans la population pédiatrique, voit sa fréquence augmenter, surtout chez les adolescents obèses. L’apparition de cette maladie chez les enfants et les adolescents s’explique par les changements dans notre alimentation et notre mode de vie au cours de ces vingt dernières années. À l’heure où cette maladie en augmentation survient de plus en plus tôt, un diagnostic précoce s’impose.

Diabète chez la population pédiatrique

Comment s’explique le diabète de type 2 ?

Le diabète se caractérise par une hyperglycémie chronique, soit un taux de sucre dans le sang ou plus précisément un taux de glucose (appelé glycémie) trop élevé. Chez un individu sain, le contrôle de la glycémie se fait par l’insuline, une hormone sécrétée par le pancréas. Or, chez les personnes diabétiques soit la production de l’insuline est insuffisante, soit l’insuline produite accomplit mal son travail.

Les facteurs de risques de développer un diabète de type 2 sont identifiés. Dans la majorité des cas, le diabète est associé à l’obésité.  Mais il existe d’autres facteurs comme :

  • Appartenance à une population à risque (américains d’origine africaine, hispaniques…)
  • Antécédents familiaux de diabète
  • Signes de résistance à l’insuline : ancanthosis nigricans, syndrome des ovaires polykystiques

À savoir ! L’ acanthosis nigricans est une dermatose rare faite de tâches épaissies et bronzées. Cette pathologie peut être provoquée par un cancer (estomac…), être héréditaire, provoqué par une obésité, un diabète, un problème hormonal, un médicament ou certaines maladies rares.

Quels sont les signes d’alerte du diabète dans la population pédiatrique ?

Les signes les plus courants d’un diabète dans la population pédiatrique sont les suivants :

  • Un besoin fréquent d’uriner au cours de la journée, mais aussi pendant la nuit ;
  • Une sensation de soif très importante et inhabituelle liée à une déshydratation
  • Une vision floue ;
  • Une fatigue ;
  • Des plaies guérissant lentement ;

Ces symptômes doivent amener les parents à consulter leur pédiatre rapidement.

Pour diagnostiquer un diabète de type 2, une prise de sang réalisée à jeun est nécessaire. Elle permet de mesurer la glycémie à jeun. Pour que les résultats soientfiables, il faut respecter un jeûne de 8 heures

Quel est le traitement ?

L’adhésion au traitement est importante pour prévenir des complications précoces.

Au jour d’aujourd’hui, le traitement initial est axé sur la modification des habitudes de vie, car le diabète de type 2 dans la population pédiatrique, surtout les adolescents, est principalement lié à l’obésité. Ces modifications de style de vie incluent la gestion du poids, les changements alimentaires et une activité physique.

Si l’on veut obtenir des résultats durables, il faudra impliquer le patient et sa famille, notamment les parents et les frères et sœurs. Si cette modification des habitudes de vie ne permet pas un contrôle de la glycémie, un recours aux médicaments antidiabétiques oraux et parfois à l’injection d’insuline, de façon transitoire, peut s’avérer nécessaire, notamment si l’enfant ou l’adolescent présente une glycémie très élevée au moment du diagnostic.

Alexana.A, Journaliste Scientifique

– What are symptoms of type 2 diabetes in children? Medicalnewstoday. Consulté le 18 septembre 2018.
– Le diabète de type 2 chez l’enfant et l’adolescent. Dabete.qc.ca. Consulté le 18 septembre 2018.
– Acanthosis nigricans. Informationhospitaliere. Consulté le 18 septembre 2018.
Alexana A.
Journaliste scientifique spécialisée en biotechnologie.
Passionnée par le domaine de la santé et les nouvelles technologies du digital.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.