Rémission du diabète de type 2 grâce à un mode de vie plus sain

Dec 15, 2017 par

Dans le monde, le nombre de personnes atteintes de diabète de type 2, ou diabète non-insulino dépendant (DNID), a quadruplé en 34 ans, passant de 108 millions en 1980 à 422 millions en 2014. Pour tester l’efficacité d’une perte de poids sur la régression de la maladie, des chercheurs britanniques ont mené pendant deux ans une étude clinique sur des adultes atteints de diabète de type 2. Bilan ? Près de la moitié des participants ont vu leur maladie métabolique disparaître au bout d’un an et sans l’aide d’un traitement médicamenteux. Eclairage.

Rémission diabète

Réorganiser les habitudes alimentaires progressivement

L’essai clinique de rémission du diabète ou essai DiRECT ( Diabetes Remission Clinical Trial), supervisés par Roy Taylor de l’université Newcastle et Michael Lean de l’université de Glasgow, a réuni 298 adultes âgés de 20 à 65 ans, diagnostiqués avec un diabète de type 2 au cours des 6 dernières années et ne s’injectant pas d’insuline.

À savoir ! Le diabète de type 2 est une maladie chronique évolutive dans laquelle l’insuline, l’hormone sécrétée par le pancréas et chargée de faire diminuer le taux de sucre dans le sang, perd en efficacité. Au fil du temps, et pour compenser la défaillance de l’hormone hypoglycémiante, les patients doivent suivre un traitement (antidiabétiques oraux, insulinothérapie).

L’ensemble de ces participants a été divisé en deux groupes : l’un appartenant au groupe test et suivant le programme de gestion du poids et l’autre, le groupe contrôle, recevant des soins standards pour leur diabète.

Pour le groupe test, le programme de gestion de poids s’est déroulé en plusieurs phases dont :

  • Une phase de remplacement du régime initial consistant en un régime hypocalorique de 825-853 calories / jour pendant 3 à 5 mois ;
  • Une phase de réintroduction progressive d’aliments pendant 2 mois ;
  • Une phase de maintien de la perte de poids avec régime alimentaire équilibré et activité physique.

« Une différence majeure par rapport aux autres études est que nous avons recommandé une période de perte de poids sans augmentation de l’activité physique. Ce n’est que pendant le suivi sur le long terme que nous leur avons conseillé d’augmenter l’activité physique quotidienne » explique Roy Taylor dans un communiqué de presse.

Une rémission dépendante de la perte de poids

Après une année, les participants du groupe test ont perdu en moyenne une dizaine de kilos contre 1 kilo dans le groupe contrôle.  Aussi, un quart des participants ayant suivi le programme de gestion de poids ont réussi à perdre jusqu’à plus de 15 kilos.

46% du groupe test ont bénéficié d’une rémission de leur diabète de type 2 contre 4% seulement dans le groupe test.

Les chances de rémission de la maladie en fonction du poids perdu sont de :

  • 7% entre 0 et 5 kg ;
  • 34% entre 5 et 10 kg ;
  • 57% entre 10 et 15 kg ;
  • 86% entre 15 kg et plus.

À savoir ! La rémission du diabète de type 2 est déclarée quand le patient présente une hémoglobine glyquée (HbA1c) inférieure à 6.5% douze mois après l’arrêt de tout traitement médicamenteux lié à la pathologie.

 « Contrairement à d’autres approches, nous nous concentrons sur la nécessité de maintenir sur le long terme la perte de poids grâce à l’alimentation et l’exercice.  Nous encourageons aussi la flexibilité pour optimiser les résultats individuels. Nos résultats suggèrent que même si vous avez eu le diabète de type 2 pendant 6 ans, rentrer en rémission est possible » explique Michael Lean dans un communiqué de presse de l’université de Glasgow.

.

Quarante ans de recherche sur le sujet

Le professeur Roy Taylor de l’Université de Newcastle, qui a co-dirigé cette étude, a passé 40 ans à étudier le diabète de type 2 et il a notamment présenté un aperçu de ses découvertes lors du 53ème congrès de l’Association européenne pour l’étude du diabète qui s’est tenu à Lisbonne en septembre 2017.

Dans son discours, il a notamment révélé que ses travaux lui ont permis de mettre en évidence que :

  • L’excès de calories conduit à un excès de graisse dans le foie ;
  • Le foie devient moins sensible aux signaux de l’insuline et il produit trop de glucose ;
  • L’excès de graisse dans le foie est transmis au pancréas, provoquant l’échec des cellules productrices d’insuline ;
  • Perdre de la graisse au niveau du pancréas, grâce à une alimentation saine, relance la production normale d’insuline et fait reculer le diabète de type 2;
  • La rémission du diabète de type 2 reste possible pendant au moins 10 ans après l’apparition de la maladie.

Pour les chercheurs, la rémission du diabète de type 2 par la mise en place progressive d’un mode de vie plus sain devrait être désormais considérée comme un soin de première intention.

Julie P., Journaliste scientifique

– Weight management program can put type 2 diabetes into remission. Science Daily. Le 5 décembre 2017.
– Type 2 diabetes is a reversible condition. Newcastle University-Press Office. Consulté le 14 décembre 2017.
Julie P.
Journaliste scientifique.
Spécialiste de l'information médicale.
Passionnée par l'actualité scientifique et les nouvelles technologies.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.