La perte d’une seule nuit de sommeil augmente le risque de diabète !

Oct 19, 2018 par

Avoir un bon rythme de sommeil est primordial pour notre équilibre. Il est aussi important pour notre santé que la nourriture ou l’activité physique. Et s’il existait un lien entre sommeil et diabète ? D’après une récente étude publiée dans la revue American Journal of Physiology, 6 heures de sommeil en moins suffissent à augmenter le risque de diabète.

Perte de sommeil

Pourquoi est-il important de bien dormir ?

Le sommeil a de multiples effets bénéfiques sur le fonctionnement de notre corps. Le cerveau ne cesse jamais de travailler. Dormir permet au cerveau de consolider notre mémoire, favoriser l’apprentissage et d’éliminer les toxines accumulées pendant la période de veille.

Pendant la nuit, notre organisme sécrète des hormones de croissance essentielles au développement des os, des articulations et des muscles. Bien dormir donne aux muscles le temps nécessaire pour reconstituer leurs stocks d’énergie.

Bien dormir nous rend également moins vulnérable aux maladies, en renforçant notre système immunitaire.

Le sommeil est une fonction vitale : toute perturbation a des répercussions néfastes sur notre santé.

Manque de sommeil et diabète

Plusieurs études précédentes soulignaient l’importance de bien dormir pour prévenir le diabète mais les raisons étaient jusqu’alors méconnues. Une nouvelle étude a permis d’éclaircir cette relation entre sommeil et diabète.

Les résultats de cette étude montrent que le manque de sommeil dérègle le métabolisme. Les chercheurs ont étudié les modifications du métabolisme chez 2 groupes de souris. Deux semaines précédant l’expérience, toutes les souris avaient accès à une alimentation pauvre en matières grasses et à de l’eau sucrée. Durant l’expérience, un groupe de souris a dormi toutes les nuits tandis que le second groupe était tenu éveillé une nuit pendant environ 6 heures. Par ailleurs, les deux groupes n’avaient pas accès aux activités physiques.

Focus sur les résultats obtenus

Les chercheurs ont mesuré les taux de glucose et de gras après les 6 heures de sommeil manquantes. Ces taux étaient beaucoup plus élevés chez les souris qui n’avaient pas dormi. Ils ont également observé les taux de triglycérides dans le foie car une augmentation de sa production s’explique par une résistance à l’insuline ou à une incapacité à utiliser correctement de l’insuline. Comme soupçonné, celle-ci est également en hausse.

À savoir ! Les triglycérides représentent la forme de stockage des acides gras dans l’organisme.

La perte d’une seule nuit de sommeil modifie le métabolisme du foie et la teneur en graisse. Elle affecte la capacité du foie à produire du glucose et à traiter l’insuline.

Alexana A., Journaliste Scientifique

– Just 6 hours of sleep loss increases diabetes risk. Medicalnewstoday. Consulté le 6 mars 2018.
– Santé et Sommeil. Fondation-april. Consulté le 6 mars 2018.
Alexana A.
Journaliste scientifique spécialisée en biotechnologie.
Passionnée par le domaine de la santé et les nouvelles technologies du digital.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.