Diabète : manger trop de pommes de terre augmente le risque

Jan 5, 2016 par

Le diabète est une maladie chronique caractérisée par une hyperglycémie (taux de sucre sanguin élevé) permanente. On estime qu’en France, 4,6% de la population est touchée, avec une forte prévalence du nombre de personnes diabétiques de type 2 : 90% des cas de diabète.

pomme-de-terre-diabète

Trop de pommes de terre augmente le risque de diabète

A savoir ! Les causes de cette maladie chronique sont multiples : prédispositions génétiques (antécédents de diabète de type 2 dans une famille), facteurs environnementaux : surpoids, obésité, mauvaise hygiène alimentaire, sédentarité.

Pour compléter ce tableau, une nouvelle étude, menée par un groupe de chercheurs américains, vient d’ajouter la consommation excessive de pommes de terre à la liste des facteurs de risque du diabète de type 2.

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont regroupé les données de trois études portant sur près de 200 000 personnes (hommes et femmes) suivies de 1984 à 2010. Sur la base des déclarations des habitudes alimentaires faites par les participants à cette étude, les chercheurs ont évalué que les personnes ayant consommé plus de 7 portions de pommes de terre par semaine étaient plus nombreuses à développer un diabète de type 2, par rapport aux personnes ayant consommé 1 portion de pomme de terre par semaine (1 portion est égale à 150g).

Le risque d’apparition d’un diabète de type 2 augmentait de 33% chez les personnes consommant très régulièrement des pommes de terre (7 portions ou plus par semaine), et était plus élevé (+14%) chez les personnes consommant des frites 3 fois par semaine par rapport à celles consommant des pommes de terre sous forme de purée ou cuites à l’eau.

Une des limites de cette étude reste que les auteurs n’ont pas pris en compte les autres facteurs de risque qui peuvent également expliquer le développement du diabète de type 2 chez les participants de l’étude. Toutefois, cette étude rappelle qu’une alimentation équilibrée reste un facteur important dans la prévention de cette maladie chronique.


Sources:
Diabète de type 2 (DNID), Dossier réalisé en collaboration avec le Pr Christian Boitard, INSERM, avril 2014
Potato Consumption and Risk of Type 2 Diabetes: Results from Three Prospective Cohort Studies, Muraki I and al., Diabetes Care, 17 décembre 20172015, DOI: 10.2337/dc15-0547

Pierre M.
Journaliste scientifique
Passionné par les nouvelles technologies, le web et le canyoning.
Il a un intérêt particulier pour les médecines douces.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.