La metformine, un antidiabétique et anti-cancéreux ?!

Jun 7, 2018 par

Le diabète de type 2 est une maladie chronique prise en charge par différents médicaments antidiabétiques, parmi lesquels la metformine occupe une place de choix. Ce médicament aurait-il des propriétés anti-cancéreuses ?

Formule chimique de la metformine

Diabète de type 2 et cancers

Le lien entre le diabète de type 2 et les cancers suscitent de nombreuses études scientifiques, car les liens entre ces pathologies sont encore mal compris. De plus, les différents médicaments utilisés dans la prise en charge du diabète peuvent influencer le risque de certains cancers.

L’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM) s’est notamment penchée sur le lien entre les médicaments antidiabétiques et le cancer du pancréas. En étudiant les données de plus d’un million de patients diabétiques, les chercheurs ont mis en évidence que le risque de survenue d’un cancer pancréatique était majoré de 30 % chez les personnes traitées par des gliptines. De même, d’autres antidiabétiques oraux, la metformine et les sulfamides, semblaient associés à un risque accru de ce type de cancer (augmentation de 20 à 40 % du risque). A l’inverse, la prise d’analogues du GLP-1 apparaissait sans influence sur le risque de cancer du pancréas.

Selon les chercheurs, les médicaments antidiabétiques ne seraient pas directement à l’origine du cancer. La cause serait le diabète de type 2 lui-même, qui pourrait être un signe annonciateur de cancer pancréatique chez certains patients. Ainsi, le développement de la tumeur provoquerait un déséquilibre du diabète, nécessitant la mise en place d’un traitement antidiabétique renforcé. Une hypothèse qui reste à démontrer.

La metformine : des activités anticancéreuses prometteuses

Au-delà de son lien avec le cancer pancréatique, le diabète de type 2 est connu pour augmenter l’incidence de certains cancers, tels que le cancer colorectal, le cancer de l’endomètre et le cancer du sein. Parallèlement, des études scientifiques ont suggéré que l’un des médicaments antidiabétiques oraux, la metformine, pourrait posséder des propriétés anti-tumorales.

Pour expliquer un tel effet de la metformine, deux hypothèses ont été avancées par les scientifiques :

  • Un effet indirect de la diminution du taux d’insuline circulante ;
  • L’activation directe de certaines voies cellulaires impliquées dans la destruction des cellules cancéreuses.

Les nombreuses études scientifiques menées sur le lien entre metformine et cancers mettent en avant les points suivants :

  • La metformine réduit l’incidence des cancers chez les patients diabétiques, en particulier le cancer du sein et le cancer de la prostate ;
  • La metformine pourrait diminuer le risque de développer certains cancers chez les personnes non diabétiques.

Des études complémentaires sont en cours pour mieux comprendre le mode d’action précis de la metformine et ainsi expliquer ses propriétés anticancéreuses. Les résultats de ces études pourraient permettre d’évaluer l’intérêt de la metformine comme agent anti-tumoral potentiel.

Un lien ambigu avec le cancer colorectal

Dans ce contexte, une étude a récemment été publiée sur le lien entre la metformine et le cancer colorectal. Au total, 47 351 patients diabétiques n’ayant jamais pris de metformine ont été inclus dans l’étude menée entre 1997 et 2012. Parmi les participants, 21 524 patients ont été traités par la metformine pendant la durée du suivi.

Sur l’ensemble des participants, 1,7 % ont été diagnostiqués pour un cancer colorectal, dont 23 % avec un cancer rectal. Les résultats de l’étude n’ont mis en évidence aucune association entre la prise de metformine et le risque de cancer colorectal. En revanche, le risque de cancer colorectal était réduit de 22 % chez les patients traités par la metformine sur le long terme (au moins 5 ans). En tenant compte du sexe des patients, il apparaissait que la réduction du risque cancéreux était corrélée à la durée de prise de la metformine chez les hommes, mais pas chez les femmes.

La metformine, un antidiabétique oral très utilisé, présenterait également des propriétés anti-cancéreuses potentiellement intéressantes, chez les patients diabétiques, mais aussi chez les sujets non diabétiques. Peut-être une deuxième vie qui s’annonce pour ce médicament !

Estelle B., Docteur en Pharmacie

– Metformine et cancer : de nouvelles perspectives pour un ancien médicament. EM Consulte. Loubière, Camille and al. 2013. Annales d’Endocrinologie 74(2) : 130-136.
– Un médicament antidiabète accusé de favoriser le cancer du pancréas. Medisite. 16 décembre 2016.
– A Cohort Study of Metformin and Colorectal Cancer Risk among Patients with Diabetes Mellitus. PubMed. Bradley, M.C. and al. 2018. Cancer Epidemiol Biomarkers Prev. 27(5):525-530.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.