La maladie d’Alzheimer à l’origine d’un diabète de type 2

0

lien Alzheimer Diabete type 2

L’incidence du diabète de type 2 et de la maladie d’Alzheimer augmente à un rythme alarmant. Si l’hypothèse que les complications du diabète de type 2 favorisent l’apparition et la progression de la maladie d’Alzheimer a déjà été posée, une nouvelle étude suggère l’inverse : cette maladie du système nerveux pourrait induire l’apparition de diabète de type 2. Lire la suite…

Des gènes qui protègent du diabète ?

0

Des genes contre obesite diabete

Selon une enquête américaine, la prédisposition à l’obésité ou au surpoids pourrait être différente selon l’origine ethnique. L’étude suggère que les hommes ayant hérité d’un génome issu des populations d’Afrique de l’Ouest bénéficieraient d’une protection contre l’obésité et le diabète de type 2. Lire la suite…

Le chien-guide pour les diabétiques ?

0

chien guide pour les personnes diabétiques

Une étude britannique des Universités de Bristol et de Dundee, basée sur l’analyse de la capacité de ces chiens à détecter l’hypoglycémie, a montré leur intérêt pour l’aide aux personnes des sujets diabétiques. Le but des chiens-guides est d’aider les patients à prévenir les crises hypoglycémiques, et cela de plusieurs manières : Lire la suite…

Traiter l’hypoglycémie par glucagon sans injection?

0

glucagon_info_diabète
Des recherches sur l’administration du glucagon par voie intranasale sans aiguille pourrait mettre fin à l’injection intramusculaire chez le diabétique de type 1. En plus du confort que représente cette voie d’administration, les premiers résultats ont montré des effets indésirables moins importants. Lire la suite…

Un patch à base de graphène pour contrôler son diabète

0

Diabetes-patch-graphene

Fini les piqûres au bout des doigts, la révolution des patchs est en marche ! Des scientifiques du centre de recherche sur les nanoparticules de l’IBS (Institute for Basic Science, Corée du Sud) veulent créer un nouveau patch qui permettrait de contrôler son diabète de manière non invasive. Lire la suite…

Votre alimentation peut sauver votre enfant

0

Vos_enfants_seront_ce_que_vous_mangezPour la première fois, un lien a été établi entre les maladies liées à la sur-nutrition et leur transmission à la descendance. Des chercheurs ont eu l’idée d’isoler les progénitures de souris diabétiques mâles et femelles en les fécondant in vitro (FIV) par une souris saine. Les caractères transmis aux descendants n’étaient donc influencés que par les cellules utilisées pour la FIV. Lire la suite…

Un patch de cellules beta pour les diabétiques

2

Un_patch_pour_imiter_pancreas

L’essai d’un « patch intelligent » a été annoncé il y a un an pour la prise en charge des diabétiques. Ce patch se basait sur l’encapsidation d’insuline dans des microvésicules, libérées par une glycémie élevée. Le laboratoire Gu a annoncé le développement d’un autre modèle, basé sur l’utilisation de cellules bêta productrices d’insuline. Lire la suite…

Un lien entre diabète de type 1 et certains cancers

0

Un_lien_entre_diabete_de_type_1_et_certains_cancers

Une étude portant sur 9 149 patients à travers 5 pays montre un risque accru de développer certains cancers pour les diabétiques de type 1. Selon les chercheurs, le principal élément déclencheur ne serait pas le diabète lui-même ou les piqures d’insulines, mais les taux de sucre élevés dans le sang sur de longues périodes. Lire la suite…

Séparer le sucre et le sel pourrait prévenir le diabète

1

separer_sucre_sel
De nouvelles recherches, menées dans une unité Inserm CHRU de Lille, ont permis de mettre en lumière un bien étrange phénomène. En étudiant les effets physiologiques du « bypass » gastrique, les chercheurs ont constaté que la diminution de l’ingestion simultanée de sel et de sucre pourrait prévenir le diabète. Lire la suite…

Diabète: lutter contre la sédentarité

0

diabete-sport

 

Passer trop de temps devant l’ordinateur augmenterait les risques de développer un diabète de type 2.

Si le fait de rester assis longtemps au cours de la journée avait déjà été associé avec un risque plus élevé de développer des maladies cardiovasculaires, des chercheurs de l’Université de Maastricht viennent de montrer que plus nous passons de temps devant un ordinateur plus les risques de diabète de type 2 augmentent, et ceci indépendamment de la fréquence d’activité physique pratiquée. Lire la suite…

Diabète de type1: les chercheurs rendent les cellules « invisibles »

0

diabete-type-1

 

Des chercheurs du Massachussets Institute of Technology et de l’Université de Harvard aux Etats-Unis, viennent de mettre au point une nouvelle technique qui permet de greffer des cellules productrices d’insuline sans que celles-ci ne soient reconnues comme étrangères par le système immunitaire et ne soient donc rejetées. Lire la suite…

Le diabète et les troubles de l’odorat

0

diabète-odorat

« Des chercheurs de l’Institut Karolinska en Suède viennent d’identifier, chez des rats diabétiques de type 2, des altérations dans un groupe de neurones intervenant dans l’olfaction. Cette découverte pourrait expliquer pourquoi certains patients diabétiques de type 2 présentent des troubles olfactifs, et permettre le développement de nouvelles molécules thérapeutiques. » Lire la suite…

Antidépresseurs et diabète

0

Les personnes diabétiques et dépressives ont du mal à contrôler leur glycémie. Une nouvelle étude montre que la prise d’antidépresseurs pourrait les aider à soigner leur dépression et à maintenir leur taux de sucre sanguin.

Les diabétiques sont plus à risque de souffrir de dépression, et de manière empirique on constate que la prise d’un anti-dépresseur est liée à 95% de chances d’avoir un taux de glucose stabilisé.

Si les chercheurs ne savent pas encore expliquer cette association entre antidépresseurs et contrôle de la glycémie, ils envisagent qu’il y ait une corrélation entre l’humeur, les hormones de stress et le taux de sucre sanguin.

Pour cette étude, les dossiers médicaux de 1400 personnes diabétiques ont été analysés sur une période allant de 2008 à 2013. La majorité des participants à l’étude avaient 62 ans, étaient obèses et souffraient de diabète de type 2. Il n’était pas clair si la dépression était due à l’annonce du diagnostic de diabète ou l’inverse. Quoi qu’il en soit, l’étude a montré une corrélation claire entre prise d’antidépresseurs et un meilleur contrôle de la glycémie.

Cette étude montre clairement la nécessité d’une bonne prise en charge des personnes diabétiques souffrant de dépression.

Source : http://fampra.oxfordjournals.org/content/early/2016/01/07/fampra.cmv100.short?rss=1

Une consommation excessive de pommes de terre augmente le risque de diabète de type 2

0

pomme-de-terre-diabète

« Le diabète est une maladie chronique caractérisée par une hyperglycémie (taux de sucre sanguin élevé) permanente. On estime qu’en France, 4,6% de la population est touchée, avec une forte prévalence du nombre de personnes diabétiques de type 2 : 90% des cas de diabète.
Les causes du diabète de type 2 sont multiples : prédispositions génétiques (antécédents de diabète de type 2 dans une famille), facteurs environnementaux : surpoids, obésité, mauvaise hygiène alimentaire, sédentarité.
Pour compléter ce tableau, une nouvelle étude, menée par un groupe de chercheurs américains, vient d’ajouter la consommation excessive de pommes de terre à la liste des facteurs de risque du diabète de type 2. »

En savoir plus: lire l’ article : cliquez ici

Depuis la publication de cet article, d’autres données ont été publiées pour montrer un lien entre la consommation de pommes de terre et l’apparition de diabète gestationnel.