VIDÉO. Il pèse 6,4 kilos à sa naissance : un cas exceptionnel. Ce bébé peut devenir obèse

Pensez à laisser un commentaire, une surprise vous attend !

LE PLUS. La ville de Tampa, en Floride, a été le berceau d’un événement insolite. Le 29 janvier dernier, une habitante a accouché d’un bébé de 6,4 kilos, qu’elle a baptisé Avery. La maman avait appris qu’elle était enceinte au cours de son huitième mois de grossesse. Comment un bébé peut-il peser autant ? Et quels sont les risques ? Explications avec Nathalie Derangère, sage-femme.

Avery, né en Floride le 29 janvier dernier, pesait 6,4 kilos lorsqu’il est venu au monde (AP/SIPA).

Un bébé pesant 6,4 kilos à la naissance, c’est exceptionnel. En tant que sage-femme, le plus gros bébé que j’ai vu pesait 5 kilos et il était déjà impressionnant. En moyenne, seulement 5% des bébés naissent avec un poids de plus de 4 kilos.

Il est tout à fait normal que les médecins aient d’abord pensé que la maman était enceinte de jumeaux, car en général, les bébés pèsent autour de 3,5 kilos.

Lorsque l’IMC d’une personne est supérieur à 30, elle est obèse. Mais dans le cas d’un bébé, on parle de macrosomie fœtale et non pas d’obésité. Ce n’est que plus tard que ce terme est employé.

Après 35 ans, accoucher d’un gros bébé est plus fréquent

Le poids de ce bébé peut être dû à plusieurs facteurs, comme le fait qu’il soit de sexe masculin, car les garçons ont plus de risques que les filles d’être sujet à une macrosomie fœtale. Mais en grande majorité la cause est le diabète gestationnel ou préexistant.

Ce phénomène peut aussi être lié au poids des parents à leur naissance, à l’obésité des parents ou à l’âge de la mère pendant sa grossesse. Après 35 ans, une femme est plus sujette au diabète gestationnel et a donc effectivement plus de risques d’accoucher d’un gros bébé.

La maman s’est rendu compte qu’elle était enceinte au bout de 35 semaines, c’est-à-dire de 8 mois. Peut-être qu’elle était en surpoids et que de ce fait, elle n’a pas remarqué sa grossesse. Il est aussi possible qu’elle ait fait un déni de grossesse.

Accoucher d’un gros bébé est plus difficile

Quand on est enceinte d’un aussi gros bébé, cela peut provoquer des sensations de pesanteur et augmenter le risque d’accouchement prématuré.

Forcément, la mécanique de l’accouchement est différente. Le passage au niveau du bassin s’avère souvent difficile, car la tête du bébé est plus grosse et les épaules aussi. C’est pour cela que les césariennes sont fréquentes.

Comme le travail est plus long, il peut y avoir des risques pour la maman.

On utilise souvent l’extraction instrumentale – c’est-à-dire l’utilisation de forceps ou de ventouses – pour sortir le bébé, ce qui entraîne parfois des lésions de la filière génitale ou encore une grosse hémorragie de la délivrance. Il y a également plus de risques de complications thromboemboliques, d’incontinence ou encore d’infections post-partum, à cause des diabètes.

Ce bébé est exposé à des problèmes de santé 

Avec ce poids, le bébé est lui aussi plus exposé à des problèmes de santé. Pendant la grossesse, la macrosomie fœtale est souvent associée à un excès de liquide dans le ventre de la mère, d’autre part elle peut être un signe d’appel de maladie génétique comme le syndrome de Wiedemann-Beckwith.

Les bébés atteints de ce syndrome sont gros de partout c’est-à-dire qu’ils ont de gros organes, une grosse langue ou encore des gros membres. Ils ont également une hernie au niveau ombilical.

L’accouchement peut donc être risqué pour le bébé. Si ses épaules ont du mal à passer (dystocie des épaules), cela peut entraîner une élongation des racines nerveuses et rendre le bras inutilisable. Le nouveau-né risque aussi des fractures ou une asphyxie, due à la durée du travail et des complications métaboliques.

À plus long terme, le risque est évidemment que ce petit garçon devienne obèse et qu’il développe plus volontiers un diabète. Mais même s’il est plus prédisposé au surpoids que les autres bébés, il est tout à fait possible qu’il n’ait aucun problème en grandissant. Tout dépend de la cause de la macrosomie.

Source : http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1322067-video-il-pese-6-4-kilos-a-sa-naissance-un-cas-exceptionnel-ce-bebe-peut-devenir-obese.html   Publié le 10/02/2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette cases pour choisir votre article

Ce blog est dofollow ! Boosté par WP-Avalanche