Une meilleure connaissance des bactéries intestinales pourrait permettre de prévenir l’obésité et le diabète

Pensez à laisser un commentaire, une surprise vous attend !

Les nombreuses bactéries présentent dans notre intestin influencent nos choix alimentaires en fonction de ce qui les fait grossir, selon une étude menée par des chercheurs de trois universités américaines.

Une meilleure connaissance des bactéries intestinales pourrait permettre de prévenir l’obésité et le diabète

Le microbiote intestinal rassemble la multitude de bactéries qui tapissent le gros intestin et assurent la digestion en divisant les aliments en éléments nutritifs. Ces derniers sont autant consommés par nous que par les microbes, qui enverraient des signaux moléculaires pour obtenir les nutriments dont ils ont besoin.

Comme ces signaux sont liés aux systèmes immunitaire, endocrinien ou nerveux, cela a des conséquences immédiates sur les réponses physiologiques ou comportementales.

«Les bactéries de notre intestin sont manipulatrices», a vulgarisé le Dr Carlo Maley, l’un des auteurs de l’étude. Il a expliqué que les bactéries n’avaient pas toutes les mêmes intérêts. «Certains vont de pair avec nos propres objectifs alimentaires, et d’autres pas», a-t-il illustré.

Selon l’équipe de chercheurs, la compréhension du fonctionnement des microbes présents dans notre intestin pourrait permettre d’expliquer la raison pour laquelle certaines personnes développent des troubles métaboliques entraînant par exemple l’obésité ou le diabète.

L’article a été publié dans la revue BioEssays.

Source : http://www.journaldequebec.com/2014/08/17/une-meilleure-connaissance-des-bacteries-intestinales-pourrait-permettre-de-prevenir-lobesite-et-le-diabete     Publié le 17/08/2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette cases pour choisir votre article

Ce blog est dofollow ! Boosté par WP-Avalanche