Un policier sauve la vie d’un diabétique

Pensez à laisser un commentaire, une surprise vous attend !

Alors qu’il circulait sur la 90e rue à Saint-Georges vers 16 h 15 le 14 décembre dernier, un policier de la Sûreté du Québec de Beauce-Sartigan a été amené à sauver la vie d’un diabétique.

Le policier circulait sur la 90e rue, près du 7525, lorsqu’il a aperçu un tracteur qui semblait enlisé. Il s’est alors arrêté. En arrivant près de la cabine du tracteur, il y découvre un homme inconscient se tenant la poitrine. Le policier a rapidement contacté les ambulanciers qui l’ont transporté à l’hôpital de Saint-Georges.

L’individu en état d’hypoglycémie a été sauvé in extremis par le policier. La vie de l’homme n’est plus en danger. D’ailleurs, dans les jours suivants, il a été prendre un café avec le policier pour le remercier de lui avoir sauvé la vie.

Quoi faire dans une telle situation

Selon le pharmacien Gaston Champagne, si la personne diabétique est dans le coma, la première chose à faire est de téléphoner au 9-1-1. Par la suite, il faut vérifier si la personne porte un bracelet ou collier spécialement identifié pour les diabétiques, ce qui permettra aux ambulanciers et au personnel médical de s’assurer que la personne souffre de diabète et non d’une autre maladie. Sinon, il faut attendre l’arrivée des urgences.

Si la personne est toujours consciente et qu’elle est en état d’hypoglycémie (manque de sucre), il faut alors lui demander si elle a des comprimés de Dextrose avec elle. Si ce n’est pas le cas, lui donner quelque chose de sucré comme du miel, du jus ou du chocolat.

Par contre, si la personne fait de l’hyperglycémie, il lui faut alors de l’insuline. On la retrouve sous forme de pilule ou par injection.

Source : http://www.enbeauce.com/actualites/faits-divers/206294/un-policier-sauve-la-vie-dun-diabetique   Publié le 12/12/2014

Recherche populaire :

3 comments on “Un policier sauve la vie d’un diabétique

  1. Diabétique, pour ma part, j’ai une carte signalant mon état, nom prénom date de naissance, personnes à prévenir.

    Et sucre sur moi, à la ceinture !

    • Bonjour Dancoine, c’est une sage décision mais je ne sais pas si tous les diabétiques sont aussi prudents. Il est bon d’en prendre conscience.

  2. Bonjour,
    J’ai une carte disant que je suis diabétique de type 1 avec le type d’insuline que je prends, téléphone pour la personne à joindre, nom des médecins etc et j’avais une médaille mais on me prenait pour un médecin.
    J’ai toujours du sucre, du dextroénergy c’est du sucre de raisin et du coca en petite taille 0.5l
    Avant de prendre le volant je vérifie la glycémie et si j’ai un long trajet en voiture je m’arrête tous les 300 km

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette cases pour choisir votre article

Ce blog est dofollow ! Boosté par WP-Avalanche