Un Genevois veut former des chiens pour les diabétiques

Pensez à laisser un commentaire, une surprise vous attend !

Un couple de Veyrier a lancé une association ayant pour but de développer la pratique.

Angel et son chien Izzy, un binôme inséparable.
Angel et son chien Izzy, un binôme inséparable. Image: Georges Cabrera

Il y a le maître, Angel, et le chien, Izzy. Le premier est diabétique de type 1, une forme grave – le second l’accompagne dans sa maladie depuis cinq ans maintenant. Duo inséparable, c’est pourtant seul qu’Angel Fraguada se présente à la porte de son appartement de Veyrier mercredi. Dans le hall, il sonde les visiteurs, à l’instinct. «Si le courant passe avec moi, il passera avec Izzy.» Examen réussi, le berger allemand rejoint son maître dans le salon quelques minutes plus tard. Agité, il a visiblement peu goûté la séparation.

Formé aux Etats-Unis, l’animal a appris à détecter les variations du taux de glycémie d’Angel. «A l’odeur, assure ce dernier. Quand il sent un problème, il donne l’alerte.» Un simple coup de langue sur la bouche peut suffire. En cas de besoin, le chien n’hésite pas à rappeler à ses devoirs un maître parfois distrait. «Je dois tester mon niveau de glycémie jusqu’à douze fois par jour, souligne Angel, pour six injections d’insuline en moyenne. Une rigueur difficile à vivre au quotidien. En cas d’oubli, Izzy va jusqu’à m’apporter mon appareil de mesure.»

Une aide «précieuse», qu’Angel souhaite aujourd’hui partager. Avec sa femme, Carole Fraduaga, ils ont décidé en début d’année de créer l’association Angel & Izzy pour les diabétiques. «A notre connaissance, nous possédons le seul chien de ce type dans le canton, confie Carole Fraguada, présidente de l’organisation. Et la pratique reste largement sous-développée en Suisse.»

Pas de formule magique

Fort de son expérience de dresseur aux Etats-Unis, et de nombreux séminaires suivis, Angel se sent aujourd’hui prêt à former les chiens du pays. «Je me suis moi-même occupé d’Izzy», tient-il à préciser. Salarié de l’association, il propose aux personnes intéressées un apprentissage d’un an à domicile. A terme, non seulement leurs chiens seront en mesure de les assister, mais les malades apprendront en plus à dresser leurs futurs compagnons.

Coût de l’opération? Environ 10000fr. et l’impossibilité de faire jouer une quelconque assurance. «De nombreuses personnes intéressées nous contactent, certifie Carole Fraguada. Mais le prix semble être une véritable barrière. Certains s’imaginent qu’il suffit de murmurer une formule magique à l’oreille des chiens pour les préparer. C’est autrement plus compliqué.»

En Valais, une autre association, Farah Dogs, s’est lancée dans le dressage de chiens pour diabétiques en septembre 2014. Nicole Boyer, la directrice et éducatrice de l’organisation, s’occupe actuellement de cinq canidés. Une préparation d’une année et demie à deux ans – d’abord en famille d’accueil pour la sociabilisation puis entre trois et six mois en centre – pour un coût de 20000 à 25000 fr. «Grâce à différents sponsors et donateurs, les animaux seront remis gratuitement aux diabétiques intéressés, explique Nicole Boyer. L’association restera en revanche propriétaire des animaux.»

«Pas assez reconnue»

Pour le moment, les futurs bénéficiaires n’ont pas encore été définis. Nicole Boyer parle de «touches» et de «contacts pour des enfants diabétiques, dont les parents veulent être rassurés». «Mais la pratique n’est pas encore assez reconnue», finit-elle par regretter. Un constat partagé par Carole Fraguada, qui note tout de même une évolution des mentalités. La Fondation romande pour la recherche sur le diabète les a conviés en novembre 2014 à la journée consacrée à la maladie à Palexpo. Quant à Farah Dogs, l’organisation est devenue membre de l’Association suisse du diabète il y a tout juste une semaine.

Dans l’appartement de Veyrier, l’animal vient de se redresser. Il mordille son maître. Le signal? Angel ne sourcille pas. «Izzy reste avant tout un chien, il a aussi le droit de s’amuser.» (TDG)

Source : http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/genevois-veut-former-chiens-diabetiques/story/20495523   Publié le 27/06/2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette cases pour choisir votre article

Ce blog est dofollow ! Boosté par WP-Avalanche