Sanofi réaffirme ses engagements dans le diabète au congrès de l’EASD 2012

Pensez à laisser un commentaire, une surprise vous attend !

Environ 366 millions de personnes dans le monde étaient atteintes de diabète en 2011 (1). Les projections ne sont guère optimistes et chiffrent à plus de 552 millions le nombre de diabétiques d’ici à 2030 (1). On estime que plus de 50% des patients aux Etats-Unis et en Europe (2), ne parviennent pas à réguler leur glycémie. Le 48ième Congrès de l’EASD (European Association for the Study of Diabetes) est l’occasion pour Sanofi de réaffirmer son engagement en faveur d’une prise en charge globale des patients diabétiques et d’une gestion personnalisée du diabète.

Sanofi présent à l’EASD 2012

Le 48ième Congrès de l’EASD qui se tient à Berlin du 1er au 5 octobre 2012 est une date importante pour la communauté scientifique internationale. C’est pour Sanofi l’occasion de commenter les derniers résultats cliniques de sa recherche (28 publications scientifiques ont été acceptées) au cours d’une Conférence de Presse, de parrainer un symposium sur la gestion du diabète* et de poursuivre le dialogue avec les experts internationaux.

Sanofi a choisi de ne plus seulement produire et fournir de l’insuline mais de proposer aux personnes vivant avec le diabète un “monde de solutions” qui réponde à leurs besoins et qui leur permette de gérer le quotidien : des traitements injectables et oraux**, des dispositifs médicaux innovants, faciles à utiliser, adaptés à leur mode de vie*** et des services personnalisés.

Cette approche résolument centrée sur le patient fera l’objet d’une discussion, organisée le 2 octobre, avec un panel d’experts qui débattront sur le thème “How could the new ADA/EASD position statement on type 2 diabetes improve diabetes care” [Rôle de la nouvelle déclaration de principe de l’ADA et de l’EASD dans l’amélioration de la prise en charge du diabète de type 2].

Sanofi réunira également plusieurs dizaines de spécialistes dans un Networking Forum avec pour objectif, outre la présentation de son portefeuille et traitements à venir, de les encourager à créer des réseaux professionnels pour conjuguer leurs efforts à contrôler la maladie.

L’ensemble de ces activités et la présence à l’EASD de Christopher A. Viehbacher, Directeur Général, témoignent de l’importance accordée par Sanofi à la lutte contre le diabète ainsi que de sa volonté d’améliorer la qualité de vie des patients et d’accompagner les professionnels de santé.

Le diabète, un enjeu de santé publique

Tous les pays dans le monde sont concernés par l’épidémie galopante de diabète y compris les pays émergents où environ 2/3 des diabétiques ne sont pas diagnostiqués (3). Pour Sanofi le défi que représente cet enjeu de santé publique ne peut être relevé qu’au travers d’une prise en charge globale des patients mais aussi par le biais de partenariats visant à élaborer des projets d’éducation et d’accompagnement des populations tel que “Siempre a tu lado” au Mexique ou de formation de professionnels de santé comme “E-diabetes” en Afrique. Sanofi collabore également avec les organisations locales comme en Chine pour le projet “Going Beyond Together – Caring for Type 1”.

L’engagement de Sanofi dans la lutte contre le diabète en Chine

Parce que la Chine est un pays particulièrement affecté par cette épidémie avec 92 millions de patients diagnostiqués (4) soit la plus forte prévalence au monde et une importante population de patients diabétiques de Type 1 largement sous-diagnostiquée et négligée, Sanofi est fortement engagé aux côtés des autorités chinoises et de la communauté scientifique dans la mise en œuvre de projets à visée éducative et de formation. Cet engagement passe également par la recherche de nouveaux traitements ainsi que la production d’insuline et de dispositifs médicaux dans le but d’offrir aux patients chinois une prise en charge globale.

“Going Beyond Together – Caring for Type 1”

Le projet “Going Beyond Together – Caring for Type 1” (“Aller au-delà ensemble, Prendre en charge le diabète de Type 1”), mené par Sanofi en collaboration avec la Chinese Diabetes Society (CDS) est basé sur les résultats de l’étude 3C (Coverage, Cost, Care) qui met en évidence les besoins non satisfaits des patients chinois diabétiques de Type 1. Les objectifs du projet sont de faire connaitre la maladie, d’éliminer la discrimination et d’optimiser les standards de traitements et de soins.

Les résultats de l’étude 3C lancée en 2011 apportent également une meilleure compréhension de la couverture des soins et de leurs coûts et permettent à la Chinese Diabetes Society de plaider en faveur d’une augmentation du remboursement des traitements ce qui réduirait la contribution financière des patients diabétiques de Type 1 et de leurs familles.
Des programmes de formation pour les professionnels de santé

Sanofi collabore avec le gouvernement chinois et la communauté scientifique pour améliorer la prise en charge notamment à travers la formation des médecins et l’éducation des patients. Ainsi, Sanofi soutient la “China Initiative for Diabetes Excellence” (CIDE) avec l’objectif de former 500 futurs experts du traitement du diabète et 8 000 médecins communautaires et ruraux.

Cette initiative de cinq ans est pilotée par l’Office de prévention et de lutte contre les maladies du Ministère de la Santé, sous l’impulsion du Centre chinois de prévention et de lutte contre les maladies (Chinese Center for Disease Control and Prevention), de la Société chinoise de diabétologie et du Centre de Collaboration de l’Organisation mondiale de la Santé auprès de l’International Diabetes Center.
De la recherche à la production

En recherche clinique, Sanofi soutient la conduite de programmes majeurs tels que le China Type 2 Diabetes Resarch Project auquel participent 46 000 sujets diabétiques et non diabétiques et une vaste étude observationnelle sur le traitement du diabète par insuline basale (Observational Registry for Basal Insuline Treatment – ORBIT Study).

Sanofi a inauguré en mai 2012 à une nouvelle ligne d’assemblage et de conditionnement dédiée à la production de son stylo à insuline Lantus® SoloSTAR®, dans son usine de Beijing. La prochaine étape de ce projet de 90 millions de dollars US sera consacrée à la construction d’une ligne de haute technologie pour la production stérile de cartouches d’insuline. Conçues pour assurer la production de 48 millions d’unités par an, ces installations devraient répondre aux besoins des patients et améliorer le traitement de la maladie.

Références :
(1) International Diabetes Federation, Diabetes Atlas, 5th edition
(2) Adelphi Disease Specific Program (DSP) II and VII (sample of over 10.000 diabetic patient records)
(3) Estimation interne basée sur de multiples sources
(4) New England Journal of Medicine. 2010;362:1090-101

Source : http://www.sanofi.com               Publié le 01/10/2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette cases pour choisir votre article

Ce blog est dofollow ! Boosté par WP-Avalanche