Un patch à base de graphène pour contrôler son diabète

Pensez à laisser un commentaire, une surprise vous attend !

Diabetes-patch-graphene

Fini les piqûres au bout des doigts, la révolution des patchs est en marche ! Des scientifiques du centre de recherche sur les nanoparticules de l’IBS (Institute for Basic Science, Corée du Sud) veulent créer un nouveau patch qui permettrait de contrôler son diabète de manière non invasive.

En couplant une membrane de graphène avec un maillage d’or, les chercheurs ont réussi à former un dispositif portable et étirable. Ce dispositif forme une interface électrochimique efficace pour le transfert stable de signaux électriques, indispensable pour la création d’un patch « électrochimique ».

Lorsque la glycémie est élevée, le médicament est libéré dans la circulation sanguine au moyen de micro-aiguilles préchargées. Un système intégré permet une libération de manière contrôlée de metformine dans la circulation sanguine. Inférieures à la taille d’un cil, les micro-aiguilles sont indolores à l’utilisation.

Jusqu’à présent, les essais n’ont eu lieu que sur des individus sains. Les résultats sont prometteurs et montrent une bonne corrélation entre la glycémie détectée par le patch et les mesures par les tests issus du commerce.

L’utilisation des micro-aiguilles a été très concluante chez la souris. Les micro-aiguilles sont facilement remplaçables par de nouvelles. La prochaine étape des travaux consistera à adapter tous les composants du patch à l’échelle humaine pour que les essais cliniques puissent débuter.

Source
Thierry LWC. « Un patch à base de graphène pour contrôler son diabète ». Santé sur le Net. 23/03/2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette cases pour choisir votre article

Ce blog est dofollow ! Boosté par WP-Avalanche