Diabète de type 2 : sa rémission encore mal considérée

Pensez à laisser un commentaire, une surprise vous attend !

Rémission diabète de type 2En se penchant sur des données de santé publique, des chercheurs britanniques se sont aperçus que les professionnels de santé manquaient de consensus pour évaluer justement le nombre de patients atteints de diabète de type 2 en rémission.

En analysant la base de données des services de santé écossais, Louise McCombie et son équipe de l’école de médecine de Glasgow, ont montré que moins de 0,1% des diabétiques de type 2 sont enregistrés comme étant en état de rémission. Pour les chercheurs, ce pourcentage si minime de patients en rémission ne reflète pas totalement la réalité du terrain.

Les professionnels de santé restent, dans la majorité des cas, trop prudents à l’idée de déclarer un patient en rémission et un consensus doit être trouvé pour évaluer physiologiquement cet état.

Pour les chercheurs, réaliser deux tests d’hémoglobine glyquée (pourcentage d’hémoglobine (pigment du sang) ayant fixé du sucre) à deux mois d’intervalle pour confirmer la rémission serait une solution plus fiable.

Du côté de la prise en charge du patient, il est urgent, selon les chercheurs, de ne plus focaliser les recommandations sur le traitement des conséquences du diabète de type 2 mais sur la possibilité d’obtenir un retour à une glycémie normale par la combinaison d’un traitement médical et d’une hygiène de vie optimisée.

L’ensemble de ces résultats seront présentés lors du Congrès de la Fédération Internationale du Diabète qui se tiendra à Abou Dabi, du 4 au 8 décembre prochain.

Julie P., Journaliste scientifique

Recherche populaire :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette cases pour choisir votre article

Ce blog est dofollow ! Boosté par WP-Avalanche