Les objets connectés luttent contre le diabète

Pensez à laisser un commentaire, une surprise vous attend !

En France, ce sont pas moins de 4 millions de personnes qui sont touchées par le diabète. Vous l’avez déjà probablement expérimenté dans votre entourage (ou personnellement), le suivi de la glycémie peut s’avérer un vrai calvaire. Pour remédier à cela, les objets connectés s’annoncent comme une petite révolution – nous en avons sélectionné quelques-uns qui apportent une vraie solution à la surveillance du glucose.

Objets connectés pour le diabète

On a longtemps espéré que les fameux Microsoft Band et Apple Watch seraient équipés d’un capteur de glucose pour permettre aux diabétiques de voir en temps réel le taux de sucre. Que neni. Google collabore avec Novartis autour de lentilles intelligentes capables de mesurer la glycémie – mais l’initiative reste assez ambitieuse pour l’heure en phase de développement. Il existe d’autres alternatives déjà disponibles au grand public, en voici quelques-unes.

‘Bee’ de la société suisse Vigilant

La société suisse Vigilant a développé un petit module baptisé ‘Bee’, qui permet d’enregistrer les données mesurées par les principaux stylos à insuline du marché (il se greffe dessus) puis de les envoyer en Bluetooth directement sur une application mobile. Les personnes atteintes de diabète peuvent ainsi consulter sur leur smartphone iOS et Android leur taux de glycémie, en autorisant éventuellement le partage avec son entourage (famille, médecin, …) pour un maximum de sécurité. La société a d’ailleurs été reconnue lors du CES 2015 en obtenant un Innovation Award pour sa technologie. Le capteur de glucose est disponible pour 70€.

Bee de Vigilant

L’application DexCom pour Apple Watch

Si l’Apple Watch n’a de capteur de glucose, DexCom a contourné le problème en créant une application adaptée pour la smartwatch. Son capteur de glucose « G4® PLATINUM Continuous Glucose Monitoring System » vient se placer à même la peau (au niveau de l’abdomen) est capable de communiquer en Bluetooth avec un iPhone pour lui envoyer une mesure toutes les 5 minutes. L’application pour Apple Watch qui ensuite affiche ce résultat a même été approuvée par la FDA américaine.

DexCom sur l'Apple Watch

Le patch FreeStyle Libre

FreeStyle Libre est un petit patch qui vient de coller sur la peau, et qui enregistre le taux de glucose dans le sang du porteur. Il faut ensuite scanner ce dernier avec un petit module spécifique (aucun moyen de le scanner avec un smartphone) pour connaître en temps réel cette donnée, ce qui n’est pas forcément très pratique si l’on veut rester discret. A noter que le scanner affiche sur un écran les données enregistrées en continu sur les 8 dernières heures.

Freestyle Libre

Le glucomètre de chez iHealth

iHealth a développé toute une série d’objets connectés pour la santé, à l’image de son glucomètre intelligent. Commercialisé pour 29.95$, le petit module sur lequel l’utilisateur place son doigt ponctuellement est relié en Bluetooth à un smartphone. Ce dernier affiche via une application mobile iOS les informations mesurées. iHealth met en avant l’utilisation pré et post-repas, mais en aucun cas l’appareil n’offre de mesure en continu du taux de glycémie.

iHealth

La semelle FeetMe

Expérimentée actuellement par Fédération Française des Diabétiques, la semelle FeetMe a pour objectif de mesurer à tout moment la pression plantaire pour réduire un maximum le risque de plaie des patients diabétiques. Les informations pourront être lues en temps réel directement sur une application mobile (grâce à une connexion Bluetooth), et donneront des recommandations discrètes aux utilisateurs. Le produit de la start-up française n’est pas encore disponible, mais nous vous tiendrons évidemment au courant de ses avancements !

FeetMe

La smartwatch Sugar de Bolt

Un peu sur le même principe que l’application Dexcom pour l’Apple Watch, la smartwatch Sugar de la société Bolt Group est aussi composée de deux parties : l’une qui vient de placer directement à même le corps et qui prend les mesures, l’autre qui prend la forme d’une montre et qui affiche le taux de glycémie enregistré par la première. Le porteur peut définir une zone de mesures et recevoir des vibrations dès lors qu’il sort de celle-ci. En plus de cela, Sugar sert de capteur d’activité physique, et mesure les distances parcourues. Si le produit a créé le buzz sur la toile, on ne connait pour le moment ni son prix, ni la date de sortie.

Smartwatch Sugar

L’application GlucoSuccess de ResearchKit

Apple a annoncé le framework ResearchKit en mars dernier dont l’objectif est d’aider les chercheurs à avancer dans la lutte contre certaines maladies. L’une des six premières applications développées via ResearchKit s’appelle GlucoSuccess et veut aider les personnes atteintes de diabète de type 2 à lutter au quotidien contre cette maladie en donnant des conseils. En parallèle, elle enregistre les données anonymement pour ensuite permettre aux chercheurs du Massachussets General Hospital d’exploiter des données en masse pour un jour, trouver une solution. Vous pouvez la télécharger gratuitement ici.

Le prometteur capteur de Sano (pour 2016)

Sano est une start-up américaine qui a récemment levé 10 millions de dollars pour son capteur de glucose intelligent. Pour le moment, on ne connait pas grand chose sur son produit, mais le fait que des investisseurs aussi prestigieux que True Ventures ou Intel Capital aient mis la main à la poche est prometteur. Sano compte ensuite utiliser les données enregistrées par tous ses utilisateurs pour proposer à chacun des plats spécifiques pour mieux gérer son diabète. Aucun prix n’a été donné, on attend le produit pour 2016.

Source : http://www.stuffi.fr/objets-connectes-luttent-contre-diabete/   Publié le 20/07/2015

Recherche populaire :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette cases pour choisir votre article

Ce blog est dofollow ! Boosté par WP-Avalanche