LES COMPLICATIONS DU DIABÈTE

Pensez à laisser un commentaire, une surprise vous attend !

Le diabète touche 400 nouvelles personnes chaque jour et plus de 700 000 français sont diabétiques sans le savoir. Le diabète peut avoir de graves conséquences sur la santé des patients. Il s’agit de la première cause de cécité après 65 ans avec plus de 1 000 cas par an, la deuxième cause d’accidents cardio-vasculaires et la première cause d’amputations hors accident avec 10 000 cas par an en France.

Les complications sont liées à un diabète mal contrôlé ou non diagnostiqué. En effet, une glycémie (taux de glucose dans le sang) trop élevée pendant une longue période peut avoir de graves conséquences.

Complications à court terme du diabète

Un diabète mal équilibré peut avoir des conséquences immédiates sur la santé du patient. Il existe ainsi des risques d’hypoglycémie, d’hyperglycémie, d’acidocétose ou encore de coma hyperosmolaire.

L’hypoglycémie correspond à une baisse de la glycémie, qui peut être causée par un mauvais dosage du traitement ou encore par une activité sportive trop importante. Elle se caractérise par des tremblements, des troubles de la parole, de l’équilibre, de l’humeur, ou encore des vertiges, des palpitations et des nausées.

L’hyperglycémie est caractérisée par une glycémie trop élevée (supérieure à 1,26 g/l à jeun). Les symptômes fréquents de l’hyperglycémie sont une fatigue excessive, une sensation de soif ainsi qu’une polyurie (urines abondantes).

L’acidocétose diabétique est une complication du diabète qui peut être fatale pour le patient. Elle correspond à une augmentation de l’acidité du sang, entrainant une déshydratation, des nausées, des vomissements ainsi que des douleurs abdominales. En l’absence de prise en charge, les symptômes peuvent évoluer vers une détresse respiratoire et aboutir au coma.

Enfin, le coma hyperosmolaire survient dans les cas ou la glycémie est très élevée, et est souvent associatiée à une infection. Il se caractérise par une déshydratation massive associée à une diminution de la pression artérielle pouvant aussi aboutir au coma.

Complications à long terme du diabète

Des épisodes répétés d’hyperglycémie peuvent entraîner des complications sur le long terme. On distingue les complications micro-vasculaires et macro-vasculaires.

Les complications micro-vasculaires sont le résultat d’une altération des vaisseaux sanguins. Elles peuvent toucher différents organes :

complications diabète– la rétinopathie correspond à une perte progressive de la vision consécutive à l’atteinte des vaisseaux sanguins de la rétine. Il s’agit de la complication la plus fréquente du diabète ;
– la néphropathie correspond à une atteinte rénale. Dans les formes les plus graves, il existe un risque d’évolution vers l’insuffisance rénale ;
– la neuropathie est une altération fonctionnelle et structurelle des nerfs. Elle a pour conséquence une baisse de la sensibilité des nerfs de contact, pouvant aboutir, notamment, à des complications au niveau des pieds. On parle de « pied du diabétique ».

Les complications macro-vasculaires correspondent essentiellement aux complications cardiovasculaires. Le taux de glucose anormalement élevé dans le sang favorise la coagulation avec un risque d’obstruction des vaisseaux sanguins. Il existe alors un risque accru d’infarctus du myocarde ou d’accident vasculaire cérébral (AVC). On retrouve également des artérites (diminution du diamètre de l’artère) des membres inférieurs qui sont responsables d’une mauvaise cicatrisation des plaies avec un risque d’évolution vers la gangrène.

Prévention des complications

La prévention des complications passe par un diagnostic et une prise en charge précoces de la maladie. L’auto-surveillance, l’éducation thérapeutique ainsi qu’une bonne connaissance de la maladie sont indispensables. Le patient diabétique doit connaître tous les signes caractéristiques d’un dérèglement glycémique. Une activité physique régulière permet également de réduire le risque de complications cardio-vasculaires.

De plus, la prise en charge doit être pluridisciplinaire : le patient diabétique doit régulièrement réaliser des tests comprenant un électrocardiogramme qui permet le suivi de la fonction cardiaque, un examen du fond de l’œil qui permet un suivi ophtalmologique ou encore le test du monofilament (test de sensibilité effectué au niveau du pied) qui permet de mettre en évidence une neuropathie.

Pour obtenir davantage de renseignements, n’hésitez pas à consulter votre médecin référent. Vous pouvez également échanger vos expériences avec d’autres patients en rejoignant les communautés diabète de type 1 ou diabète de type 2 Carenity.

Sources : http://www.carenity.com/pathologies/diabete-de-type-2/les-complications-du-diabete / ameli-sante.fr (site de l’Assurance Maladie), Institut de veille sanitaire (InVS), Haute Autorité de Santé (HAS), Association Française des Diabétiques (AFD)    Publié le 12/07/2012

Recherche populaire :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette cases pour choisir votre article

Ce blog est dofollow ! Boosté par WP-Avalanche