Le « Meeting Open de Natation » du Cercle des nageurs fait la promotion du sport face au diabète de l’enfant avec l’AP-HM

Pensez à laisser un commentaire, une surprise vous attend !

Les meilleurs nageurs du monde sont attendus au Cercle des nageurs marseillais du 6 au 8 mars. C’est le quatrième « MOM », Meeting Open Méditerranée. Partenariat avec l’AP-HM pour lutter contre le diabète chez l’enfant.

[Santé] Le « Meeting Open de Natation » du Cercle des nageurs fait la promotion du sport face au diabète de l’enfant avec l’AP-HM

Le « Meeting Open de Natation » du Cercle des nageurs fait la promotion du sport face au diabète de l’enfant avec l’AP-HM

Le service pédiatrique des hôpitaux de Marseille saisit l’occasion de la quatrième édition du « MOM », Meeting Open Mediterrannee. pour promouvoir la natation comme facteur de traitement du diabète, chez les mômes en particulier. L’an dernier, ce partenariat concernait l’obésité. Cette fois, une dizaine de jeunes assisteront aux compétitions, rencontreront les athlètes de l’équipe de France et participeront à la remise des médailles. Durant ces épreuves, les personnels soignants de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM) diffuseront des informations sur le diabète de type 1, et des programmes d’éducation thérapeutique.

Seconde maladie chez l’enfant

Pour tout achat d’une entrée à 12 euros au Cercle des nageurs pendant ces rencontres, les organisateurs reverseront deux euros au service pédiatrique multidisciplinaire. Ce diabète est de plus en plus fréquent, constate la médecine. Après l’asthme, il est devenu la seconde maladie chronique parmi les jeunes scolarisés. Environ dix mille gamins, de 0 à 14 ans en sont atteints en France métropolitaine. Et chaque année mille huit cents nouveaux cas surviennent, (une hausse de 5% l’an ces quatre dernières années).

Mauvaises graisses

Cette déficience n’est pas liée à des erreurs diététiques ou à une mauvaise alimentation , mais d’origine « auto immune ». L’organisme produit des anti corps s’attaquant aux cellules qui produisent l’insuline. Du coup, le sujet élimine le sucre avec ses urines, il se déshydrate et se fatigue. Afin de compenser ce manque vital, le corps produit une « mauvaise énergie  » à partir de graisses ou de déchets qui acidifient le sang. Sauf apport d’insuline, ces phénomènes peuvent provoquer le coma, voire la mort .
Ces enfants, auxquels aucun aliment n’est interdit, doivent régulièrement contrôler leur taux de sucre au bout du doigt , trois à cinq fois par jour. Pour mieux stabiliser leur carence, ils sont encouragés à mener une activité physique . Et pourquoi pas dans l’eau ?

Plus d’informations : meetingopenmed.com, diabete-france.net et ap-hm.fr

(Illustration Photo DR CNM)

Source : http://www.go-met.com/sante-meeting-open-natation-du-cercle-nageurs-fait-promotion-du-sport-aupres-enfants-diabetiques-lap-hm/   Publié le 26/02/2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette cases pour choisir votre article

Ce blog est dofollow ! Boosté par WP-Avalanche