La glycémie pourra-t-elle un jour être mesurée d’un trait de stylo ?

Pensez à laisser un commentaire, une surprise vous attend !

Pour connaître le taux de sucre dans son sang, dans un avenir proche, il suffira peut-être d’appliquer directement sur la peau un capteur en forme de stylo qui renfermera une encre spéciale. Mais pas avant plusieurs années…

Grâce aux travaux des chercheurs de l'université de Californie de San Diego (UCSD), les personnes atteintes de diabète n'auront peut-être bientôt plus besoin de prélever une goutte de sang pour mesurer leur glycémie. © Biswarup Ganculy, Wikimedia Commons, CC by 3.0

Grâce aux travaux des chercheurs de l’université de Californie de San Diego (UCSD), les personnes atteintes de diabète n’auront peut-être bientôt plus besoin de prélever une goutte de sang pour mesurer leur glycémie. © Biswarup Ganculy, Wikimedia Commons, CC by 3.0

Des ingénieurs en nanotechnologies de l’université de Californie de San Diego (UCSD) ont développé des « bio-encres » capables de réagir au glucose et de le mesurer par simple contact sur la peau. L’équipe a démontré que ces capteurs pouvaient communiquer avec des appareils électroniques Bluetooth pour rassembler des données.

Les substances biochimiques font office de capteurs et, selon l’équipe de chercheurs, ils ne perdent pas leurs propriétés au fil du temps. De la poudre de graphite rend conductrices les encres à base de polyéthylène glycol complété de chitosane, un antibactérien. Un substitut du sucre, le xylitol, stabilise les enzymes qui interagissent avec le glucose. L’opération consisterait à dessiner le capteur à même la peau pour y effectuer la mesure.

La bio-encre des chercheurs états-uniens peut aussi être déposer à l'aide d'un stylo sur une feuille d'arbre. En théorie, on pourrait détecter de cette façon la présence de polluants.

La bio-encre des chercheurs américains peut aussi être déposée à l’aide d’un stylo sur une feuille d’arbre. En théorie, on pourrait détecter de cette façon la présence de polluants. © UCSDUne encre avec des capteurs chimiques versatiles

Un stylo à bille proposé dans le commerce et empli de cette encre spéciale suffirait pour dessiner 500 tests de glucose, selon les chercheurs. La composition de l’encre varie, lui permettant d’être déclinée pour d’autres utilisations potentielles, par exemple pour détecter les substances polluantes lorsqu’on passe le stylo sur des feuilles d’arbres. Dans ce cas, l’encre contient des enzymes qui réagissent avec les phénols, un produit chimique industriel que l’on retrouve généralement dans les crèmes solaires.

Mais les chercheurs ont encore quelques grands défis devant eux : connecter les capteurs aux smartphones ou à d’autres appareils mobiles, et tester ces capteurs dans des conditions de températures et de luminosité extrêmes. Ces recherches ont été reprises dans les colonnes de la revue Advanced Healthcare Materials.

Source : http://www.futura-sciences.com/magazines/sante/infos/actu/d/diabete-glycemie-pourra-t-elle-jour-etre-mesuree-trait-stylo-57553/   Publié le 20/03/2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette cases pour choisir votre article

Ce blog est dofollow ! Boosté par WP-Avalanche