Insuline : un patch pour libérer les diabétiques des injections

Pensez à laisser un commentaire, une surprise vous attend !

Des chercheurs ont mis au point un patch intelligent qui permet de libérer de l’insuline quand le niveau de sucre augmente dans le sang. Cette technologie pourrait, à l’avenir, remplacer les injections, douloureuses et invasives.

Insuline : un patch pour libérer les diabétiques des injections

Bientôt, les diabétiques n’auront plus à s’injecter de l’insuline. Des chercheurs américains ont mis au point un patch capable de détecter les niveaux de sucre dans le sang et de diffuser des doses d’insuline si nécessaire. Ces travaux ont été publiés dans la revue PNAS.

« Patch intelligent »

Ce « patch intelligent » a été testé avec succès sur des souris. Il mesure moins de 2 centimètres de diamètre et est recouvert d’une centaine de micro-aiguilles, chacune de la taille d’un cil, elles-mêmes équipées de réservoirs microscopiques contenant des enzymes sensibles au glucose ainsi que de l’insuline. Lorsque le niveau de sucre détecté dans le sang est trop élevé, ces minuscules aiguilles diffusent de l’insuline dans le sang.

Ainsi, grâce à ce timbre transdermique fabriqué à partir de « matériaux non-toxiques et biocompatibles » selon les auteurs, des souris atteintes d’une forme de diabète de type 1 ont maintenu une glycémie normale pendant neuf heures.

Eviter les erreurs

Cette technologie permettrait donc, à terme, de remplacer un procédé invasif, mais aussi imprécis et potentiellement dangereux. « Injecter des doses inappropriées d’insuline peut provoquer des complications graves pouvant entraîner la cécité, des amputations de membres? voire un coma diabétique ou la mort », relève ainsi John Buse, directeur du centre de traitement du diabète de l’Université de Caroline du Nord, co-auteur de cette recherche.

Le patch simule l’activité des cellules bêta du pancréas, qui fabriquent naturellement de l’insuline et la stockent dans l’organisme. Ce sont ces cellules qui lancent l’alarme lorsque le niveau de sucre dans le sang augmente. Le patch interprète les informations émanant de ces cellules pour libérer de l’insuline si besoin.

Source : http://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/11233-Diabete-un-patch-pour-remplacer-les-injections-d-insuline   Publié le 23/06/2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette cases pour choisir votre article

Ce blog est dofollow ! Boosté par WP-Avalanche