Essai clinique : L’INSERM recueille vos bactéries intestinales

Pensez à laisser un commentaire, une surprise vous attend !

Pour évaluer le lien entre maladies cardiométaboliques et microbiote, l’INSERM recherche plus de 220 volontaires en Ile-de-France.

JAUBERT/SIPA

L’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) lance un appel au don de bactéries intestinales. L’Institut a besoin de 222 volontaires franciliens pour participer à un essai clinique sur le rôle du microbiote dans le développement des maladies cardiovasculaires et métaboliques.

Avoir entre 18 et 75 ans

Depuis quelques années, la flore intestinale est devenue un axe majeur de recherche. Organe à part entière, le monde médical lui soupçonne un rôle central dans le développement de maladies cardiovasculaires et métaboliques comme l’obésité ou le diabète. En effet, il existe un lien entre les bactéries de l’intestin, l’obésité et le développement des plaques d’athérome dans les artères.

Pour participer à cette étude, il faut avoir entre 18 et 75 ans, être en surpoids ou souffrir de diabète ou d’une pathologie cardiaque. Les chercheurs soulignent toutefois leurs besoins en patients souffrant de diabète de type 2. Les volontaires seront suivis par le CHU Pitié-Salpêtrière. C’est pourquoi l’institut de recherche souhaite recruter des Franciliens.

Source : ICAN

Analyser le génome du microbiote

L’essai est conduit en 3 étapes. Tout d’abord, les donneurs de microbiote devront répondre à un questionnaire en ligne puis recueillir des petites quantités d’urines et de selles. Pour ne pas détériorer les échantillons, ils devront être placés au congélateur. Un livreur viendra alors au domicile récupérer les prélèvements. Les chercheurs pourront ainsi étudier le génome des bactéries. Les participants bénéficieront ensuite d’une série d’examens pendant une journée à l’hôpital et d’une consultation avec un spécialiste.

Cette étude s’inscrit dans le projet européen METACARDIS débuté en 2012. Aux côtés des équipes françaises, des chercheurs britanniques, allemands, danois ou encore suédois collaboreront à ces travaux. Cet essai clinique a pour but de une meilleure compréhension de l’évolution de ces maladies. Celle-ci permettra d’améliorer le dépistage et leur prise en charge, et le développement des traitements futurs.

Si vous désirez participer au projet METARDIS, vous pouvez envoyer un mail à l’adresse suivante : recrutement-volontaires@ican-institute.org ou téléphonez au 01 42 17 79 52.

Source : http://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/10634-L-INSERM-recueille-vos-bacteries-intestinales   Publié le 06/05/2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette cases pour choisir votre article

Ce blog est dofollow ! Boosté par WP-Avalanche