Epigénétique, maladies cardiovasculaires et diabète

Pensez à laisser un commentaire, une surprise vous attend !

lien entre maladie cardiovasculaire diabete

Les pathologies cardiovasculaires en lien avec des concentrations élevées en glucose (particulièrement présentes chez le diabétique de type 2) semblent justement montrer des particularités épigénétiques.

Selon une publication de Circulation Research, des mécanismes épigénétiques ont été isolés dans l’expression persistante de gènes concernant l’endothélium, le muscle lisse et les cellules circulantes propres à l’athérosclérose – composants essentiels des parois vasculaires.

Chez les diabétiques, il semblerait que l’adhérence des facteurs chimiotactiques aux cellules endothéliales soit accrue, ce qui pourrait expliquer la plus grande prévalence des pathologies cardiovasculaires.

Les projets de partage de données tels que ‘Encyclopedia of DNA Elements’ devraient permettre, d’ici quelques années, de cartographier de fond en comble l’ADN afin d’y établir les profils épigénétiques propres à chaque type cellulaire (tels que les cellules endothéliales ou monocytes, voir ci-dessous). Un tel aboutissement permettrait potentiellement de distinguer des cibles précises à des fins thérapeutiques.

En savoir plus
Hadrien V. Comprendre le lien entre maladies cardiovasculaires et diabète. Santé sur le Net. 30/05/2016

Recherche populaire :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette cases pour choisir votre article

Ce blog est dofollow ! Boosté par WP-Avalanche