Diabète et surpoids : un effet combiné sur le risque de cancer

Pensez à laisser un commentaire, une surprise vous attend !

diabète surpoids augmentent le risque de cancerParmi leurs effets négatifs sur la santé, le surpoids et l’obésité sont reconnus comme des facteurs de risque de développer certains types de cancers (œsophage, pancréas, colorectal, sein, endomètre, rein, vésicule biliaire, ovaire, foie, prostate, sang). Les modifications hormonales observées chez les personnes en surpoids ou obèses pourraient être impliquées dans la prolifération des cellules cancéreuses. Par ailleurs, après la survenue d’un cancer, le surpoids et l’obésité augmentent le risque de récidive ou de survenue d’un autre cancer. Plus généralement, ils élèvent le risque de mortalité toutes causes confondues.

Parallèlement, le diabète de type 1 augmenterait le risque de plusieurs cancers (foie, estomac, pancréas, rein, endomètre), selon une étude de grande ampleur menée sur un panel de 9 000 personnes vivant en Australie, au Danemark, en Finlande, en Écosse et en Suède.

Les diabétiques de type 2 ne sont pas épargnés, puisqu’ils constituent une population à risque de cancer du pancréas. Parfois, le cancer du pancréas serait à l’origine du diabète, selon certains spécialistes. Le diabète de type 2 pourrait ainsi être un signe précoce d’une tumeur pancréatique, qui pourrait permettre de le diagnostiquer plus rapidement.

Pour comprendre l’effet combiné du surpoids et du diabète sur l’augmentation du risque de cancer, une vaste étude a été réalisée en 2012 dans 175 pays à travers le monde. Les résultats ont montré que près de 6 % des cas de cancers survenus en 2012 seraient liés à un effet combiné du diabète (types 1 et 2) et d’une surcharge pondérale. Le surpoids serait le facteur prépondérant, car à lui seul il est responsable de 3,9 % de tous les cas de cancers, soit deux fois plus que le diabète seul. Au niveau du type de cancer, 24,5 % des cas de cancer du foie et 38,4 % des cas de cancer de l’endomètre ont pu être attribués, soit au surpoids, soit au diabète.

De tels résultats confirment le rôle du diabète et du surpoids dans le risque de cancer, mais aussi l’effet combiné de ces deux facteurs de risque. De nouveaux arguments pour renforcer les politiques de santé publique, capitales dans la prévention, le dépistage et la prise en charge de la surcharge pondérale et du diabète.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette cases pour choisir votre article

Ce blog est dofollow ! Boosté par WP-Avalanche