Diabète : les autorités européennes réévaluent les inhibiteurs des SGLT2

Pensez à laisser un commentaire, une surprise vous attend !

Dans un communiqué daté du 12 juin 2015, le Comité pour l’évaluation des risques en matière de pharmacovigilance (PRAC) de l’Agence Européenne du médicament (EMA) annonce qu’elle lance une réévaluation des inhibiteurs des SGLT2, suite à la notification de 101 cas d’acidocétose diabétique survenus chez des patients diabétiques de type 2 traités avec ces médicaments.

Diabète : les autorités européennes réévaluent les inhibiteurs des SGLT2
Des recommandations concernant ces antidiabétiques seront émises en octobre 2015.

Une classe d’antidiabétiques déjà surveillée
Les inhibiteurs de SGLT2 sont une famille d’antidiabétiques administrés par voie orale chez des personnes atteintes de diabète de type 2.

L’EMA estime à plus de 500 000 patients-années la prise de ces médicaments, un patient-année étant équivalent à un patient qui prend un médicament de cette famille pendant un an. Il existe 3 médicaments de cette famille commercialisés en France : la dapagliflozine (Forxiga®), l’empagliflozine (Jardiance®) et la canagliflozine (Invokana®)utilisés en bithérapie ou en trithérapie et dont le service médical rendu est classé par la HAS (Haute autorité de santé) comme modéré pour les 2 premiers et important pour le troisième. Déjà en juin 2014, la revue Prescrire pointait du doigt la dapagliflozine.

Des cas d’acidocétose diabétique

Le PRAC justifie la réévaluation des inhibiteurs de SGLT2 au motif qu’en mai de cette année, le réseau de surveillance EudraVigilance soulignait dans un rapport que 101 cas d’acidocétose diabétique étaient survenus chez des patients diabétiques de type 2 traités par cette famille d’antidiabétiques. Le communiqué précise que dans tous les cas, il s’agissait de cas graves ayant nécessité une hospitalisation et que dans certains cas, les patients présentaient une élévation modérée de sucre dans le sang (alors que dans l’acidocétose le taux de glucose dans le sang  est très élevée), ce qui a retardé le diagnostic et la prise en charge de certains patients.

La procédure de réévaluation débutera à la fin du mois de juin, avec un rapport final prévu fin septembre, suivi de recommandations en octobre 2015 au plus tard.

Si vous êtes actuellement traité par l’un de ces médicaments, surtout ne les arrêtez pas de votre propre chef. Demandez conseil à votre médecin.

Source : http://news.doctissimo.fr/Medicaments/Diabete-les-autorites-europeennes-reevaluent-les-inhibiteurs-des-SGLT2-41514   Publié le 15/06/2015 / Communiqué de presse du Comité pour l’évaluation des risques en matière de pharmacovigilance (PRAC) daté du 12 juin 2015 : « Review of diabetes medicines calles SGLT2 inhibitors started  » / Dr Jesus Cardenas

Recherche populaire :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette cases pour choisir votre article

Ce blog est dofollow ! Boosté par WP-Avalanche