Diabète : le cœur est plus fragile

Pensez à laisser un commentaire, une surprise vous attend !

Nous sommes tous soumis à des risques cardiaques. Cela est dû à notre terrain génétique, ou encore aux maladies que nous pouvons développer tout au long de notre vie, ou tout simplement au hasard. Les diabétiques ont-ils le cœur plus fragile ?

coeur
© ThinkStock

Le risque d’accident cardiaque est trois fois plus élevé chez les patients diabétiques, et 70 % en décèdent. En France, le diabète serait ainsi chaque année responsable de 30 000 infarctus du myocarde et de 10 000 à 15 000 accidents vasculaires cérébraux.

Mais, avant de léser les artères principales, le diabète « caramélise » d’abord les plus petits vaisseaux, entraînant un premier lot de complications : dysfonction érectile, atteinte des reins, des nerfs et de la rétine. Plus de 30 % des diabétiques doivent être dialysés ou subir une transplantation rénale, et le diabète est la principale cause de cécité acquise chez l’adulte.

Pas question donc de le prendre à la légère. Une analyse permet de vérifier si la maladie est sous contrôle : le dosage de l’hémoglobine glyquée, qui reflète le taux moyen de sucre dans le sang sur les trois derniers mois. Ce taux doit demeurer inférieur à 7 %, avec le moins de variations possible de la glycémie (ni hyperglycémie, ni son inverse, l’hypoglycémie).

Pour se protéger, il est tout aussi important de diminuer les autres facteurs de risque cardio-vasculaires, souvent associés au même mode de vie : hypertension, tabac, excès de cholestérol et de triglycérides. Or, moins de 10 % des patients atteignent à la fois tous ces objectifs.

Source : http://www.topsante.com/medecine/maladies-chroniques/diabete/prevenir/diabete-le-coeur-est-plus-fragile-245837   Publié le 21/04/2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette cases pour choisir votre article

Ce blog est dofollow ! Boosté par WP-Avalanche