Diabète de type 1 : les repas équilibrés coûtent 20 % de plus

Pensez à laisser un commentaire, une surprise vous attend !

5 fruits et légumes par jour, c’est d’autant plus important pour les diabétiques de type 1. Mais les aliments sains coûtent cher et sont difficiles d’accès pour les familles.

Diabète de type 1 : les repas équilibrés coûtent 20 % de plus
LODI FRANCK/SIPA

Manger équilibré quand on est en bonne santé relève du casse-tête. Pour les jeunes diabétiques, la tâche se complique encore. Un repas varié et pas trop riche en glucides est essentiel pour un bon contrôle de la glycémie. Mais les parents peuvent avoir du mal à coller aux objectifs alimentaires. La question du prix est un problème majeur, selon une étude parue dans le Journal of Nutrition Education and Behavior.

Les auteurs de l’étude ont recruté 23 familles avec un enfant atteint de diabète de type 1 (1-6 ans) et diagnostiqué depuis 6 mois ou plus. Ils se sont rendus au domicile de ces parents, dans le Kansas ou le Missouri (Etats-Unis) et ont évoqué les caractéristiques de la famille ainsi que les détails sur les supermarchés où les courses sont faites. L’objectif : comprendre les défis auxquels sont confrontés les parents de diabétiques.

Des étudiants en diététique ont ensuite été envoyés dans les commerces alimentaires les plus fréquentés des familles. Ils étaient munis de deux listes : l’une contenait les 164 aliments les plus accessibles du Thrifty Food Plan – un programme alimentaire fédéral qui définit les aliments les plus sains et les moins coûteux –, l’autre une version améliorée et plus saine du programme.

Protéines et céréales adaptées 

Si les parents de diabétiques ont du mal à offrir un repas équilibré à leur progéniture, ce n’est pas par mauvaise volonté. Beaucoup ont avoué aux entretiens avoir du mal à prendre le temps de cuisiner et ne pas savoir où trouver les bons aliments. Les paniers de courses révèlent aussi un problème majeur : « Nos résultats montrent que le panier le plus sain coûte 18 % plus cher que le panier standard, analyse Susana Patton, principal auteur de l’étude. De plus, les familles peuvent avoir du mal à trouver des aliments spécifiques dans leur supermarché local. » Le panier sain coûte en moyenne 57 dollars (51 euros) de plus que le panier standard. Les plus gros écarts s’observent au niveau des protéines et des céréales.

Cette observation s’accompagne de recommandations. Les chercheurs suggèrent d’adapter les stratégies de conseil nutritionnel. Cela comprend notamment de nouvelles recettes, des cours sur la façon de cuisiner les alternatives low-cost aux produits sains, des informations sur les supermarchés avec le stock le plus fourni…

Source : http://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/11426-Diabete-de-type-1-les-repas-equilibres-coutent-20-de-plus    Publié le 08/07/2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette cases pour choisir votre article

Ce blog est dofollow ! Boosté par WP-Avalanche