Des problèmes de peau qui signalent des problèmes de santé

Pensez à laisser un commentaire, une surprise vous attend !

PARIS – Des experts ont rendu un rapport montrant des liens entre certaines maladies de peau et certaines pathologies plus graves telles que les cancers.

Des problèmes de peau qui signalent des problèmes de santé

Le rapport JAMA précise que certaines pathologies sont liées aux maladies de la peau (psoriasis). Le traitement d’une maladie de peau peut être à la source de maladies plus graves. Entre la maladie de peau en elle-même et les maladies graves, le lien n’est pas établi.

Le rapport JAMA (expliquer ce que c’est) publié plus tôt cette année indique que les problèmes de peau pourraient être le signe d’autres pathologies, plus graves. Faut-il être davantage attentif à ses problèmes de peaux dans le but de déceler d’autres pathologies ?

Selon Anne Dompmartin, médecin dermatologue, le rapport explique que certaines dermatoses sont plus fréquemment associées à d’autres soucis de santé qui sont autres que dermatologiques. Il faut bien différencier ce qui peut être associé à la pathologie de ce qui est la conséquence du traitement suivi.

Pour les problèmes liés à la pathologie, on peut prendre l’exemple des psoriasis. Les individus atteints de psoriasis souffrent d’un trouble métabolique, ils souffrent souvent d’obésité, de diabète ou de problèmes cardiaques. A l’inverse, certains problèmes sont uniquement dus aux traitements prescrits pour les soigner.

Corrélations entre problèmes de peau et maladies plus graves

La peau est le reflet de l’état de santé de notre organisme. L’examen de la peau est très intéressant, il peut permettre de dépister des problèmes internes. D’autant plus que les gens vont plus facilement consulter pour un simple problème de peau, à l’issu duquel on peut déceler quelque chose plus grave.

Le rapport JAMA constate que les personnes sujettes à l’eczéma présentent généralement un taux de fracture plus élevé que les autres. Quels sont les éléments qui permettent de l’expliquer ?

La seule corrélation entre eczéma et fractures est le traitement à la cortisone prescrit aux personnes souffrant d’eczéma. La cortisone décalcifie les os, les rend fragiles et donc plus propices à se fracturer.

Autre maladie, le psoriasis. Il pourrait en réalité cacher des problèmes de santé plus graves comme des problèmes du coeur, une mauvaise circulation sanguine…

Quel lien de cause à effet ?

On ne sait pas très bien, disent les experts. Le seul lien plausible est que le psoriasis est une maladie inflammatoire et que toutes les maladies cardio-vasculaires sont aussi inflammatoires. Ainsi, on pense que le lien entre psoriasis et problèmes plus graves est à imputer aux troubles inflammatoires communs. Les deux causant des troubles de la peau, on pense que les causes d’inflammation sont communes.

Le diabète peut-être à la source d’un eczéma variqueux

L’eczéma variqueux est en réalité une décoloration de la peau, une varice. Mais l’idée d’une corrélation entre eczémas variqueux et diabète est complètement fausse ! Le seul lien pourrait être que le diabète peut être à la source de troubles de la cicatrisation. Or quand on a des varices, la peau devient plus fragile, on risque de faire des plaies et des ulcères et ces ulcères guériront mal à cause du diabète.

Le stress peut être à la source du vitiligo

Le vitiligo est une inflammation contre soi-même. On s’agresse soi-même, c’est une inflammation contre les cellules de la peau qui sécrète du pigment. C’est une agression inflammatoire du mélanocyte (cellule qui secrète le pigment), une inflammation contre ses propres mélanocytes. Il s’agit d’une maladie auto immune, on déclenche sa propre immunité contre soi-même et non pas contre les agressions extérieures.

Le stress modifie l’état immunitaire (par exemple, une femme qui perd son mari peut être triste et développer plus facilement des cancers) et peut causer des maladies auto immunes, telles que le vitiligo.

Une mauvaise alimentation augmente-t-elle nos risques de développer des maladies de peau ?

La génétique augmente nos risques de contracter des maladies de peau, mais rien n’est prouvé quant à l’alimentation. Une bonne alimentation peut, peut-être, nous éviter d’attraper certaines maladies de peau mais rien n’est prouvé ici encore.

Le seul conseil est toujours le même, il faut manger équilibré, jamais trop gras ni trop sucré, conclu le rapport publié par le site d’information atlantico.

Source : http://www.aps.dz/sante-sciences-tech/22183-des-probl%C3%A8mes-de-peau-qui-signalent-des-probl%C3%A8mes-de-sant%C3%A9    Publié le 01/05/2015

Recherche populaire :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette cases pour choisir votre article

Ce blog est dofollow ! Boosté par WP-Avalanche