Des conseils seront prodigués aux diabétiques par téléphone, durant le ramadan

Pensez à laisser un commentaire, une surprise vous attend !

Dakar, 16 juin (APS) – Des conseils seront prodigués aux personnes diabétiques par téléphone, pendant le prochain mois de ramadan, pour les aider à disposer d’une bonne hygiène alimentaire pendant cette période de jeûne, a annoncé lundi le Centre national de lutte contre le diabète.

Un nouveau projet dénommé  »m-Ramadan » va conseiller les personnes diabétiques avant, pendant et après le ramadan, sur la manière de jeûner et de s’alimenter, a indiqué le professeur Maïmouna Ndour Mbaye, diabétologue. 

Elle intervenait au lancement de cette initiative, en présence de la ministre de la Santé et de l’Action sociale, Awa Marie Coll Seck. 

 »Il s’agira de messages destinés aux patients diabétiques » seulement, a précisé Mme Mbaye. 

Les diabétiques identifiés par le Centre national de lutte contre le diabète recevront les messages sur leur téléphone, a-t-elle indiqué.

Le ramadan ou mois du jeûne pour les musulmans démarre entre la fin du mois de juin et le début de juillet. 

Selon le professeur Mbaye, le  »m-Ramadan » fait partie d’un programme du ministère de la Santé et de l’Action sociale visant à fournir des services de santé au moyen du téléphone. 

 »Il s’agit d’utiliser le potentiel qu’offre la téléphonie mobile pour véhiculer des messages de promotion de la santé. Il existe dans le monde des projets intitulés m-santé, qui ont prouvé qu’il était efficace d’utiliser le téléphone mobile pour véhiculer des messages de santé », a-t-elle expliqué. 

Pour surmonter l’analphabétisme et rendre l’initiative plus efficace, le ministère de la Santé et de l’Action sociale envisage l’élaboration de messages vocaux véhiculant des conseils aux personnes diabétiques.

L’Union internationale des télécommunications et l’Organisation mondiale de la santé ont lancé des initiatives similaires, dans le but de promouvoir l’utilisation des téléphones portables dans la lutte contre les maladies non transmissibles, a expliqué Awa Marie Coll Seck. 

L’initiative  »m-Ramadan » est la phase-pilote d’un programme prévu pour quatre ans, selon Mme Seck.

Source : http://www.aps.sn/articles.php?id_article=129829    Publié le 16/06/2014   / AAN/BHC/ESF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette cases pour choisir votre article

Ce blog est dofollow ! Boosté par WP-Avalanche