Adocia lève 32 millions d’euros aux Etats-Unis pour traiter le diabète

Pensez à laisser un commentaire, une surprise vous attend !

Après la signature de son partenariat avec Eli Lilly en décembre 2014, Adocia, spécialiste du diabète, continue son parcours sans faute avec l’entrée, vendredi dernier, d’investisseurs américains à son capital. Lors de cette étape indispensable avant une éventuelle cotation au Nasdaq, la société lyonnaise, cotée sur Euronext Paris, vient de lever 32 millions d’euros dans le cadre d’un placement privé, qui s’ajoutent aux 50 millions de dollars (environ 38 millions d’euros), versés par Eli Lilly à la signature.

Adocia lève 32 millions d'euros Etats-Unis traiter diabète
Adocia lève 32 millions d’euros aux Etats-Unis pour traiter le diabète – Pascal Tournaire
« Nous voulions avoir 70 millions d’euros en caisse après cette opération, car, l’an dernier, nous avons dépensé environ 12 millions d’euros. Cette année, ce sera probablement le double », explique Gérard Soula, président fondateur d’Adocia. Car l’entreprise veut faire avancer en parallèle le développement clinique de plusieurs de ses molécules.

Trois études cliniques

Tout d’abord, elle prévoit de lancer trois études cliniques de phase II supplémentaires pour son insuline BC Combo, à action à la fois lente et rapide, afin de mieux connaître le potentiel du produit et d’accroître sa valeur, avant de chercher un partenaire auquel le licencier pour la phase III.

Ensuite, l’insuline humaine rapide, qui a obtenu récemment de bons résultats de phase II, doit également faire l’objet d’essais complémentaires, notamment pour une utilisation à très forte concentration chez les patients résistant à l’insuline, comme les personnes obèses.

Enfin, la molécule baptisée PDGF-BB, destinée à traiter les ulcères du pied liés au diabète, devra être testée en Europe et aux Etats-Unis, après l’avoir déjà été en Inde. Rappelons qu’Adocia travaille aussi à la formulation d’anticorps monoclonaux thérapeutiques et collabore avec deux grandes entreprises pharmaceutiques.

Source : http://www.lesechos.fr/idees-debats/sciences-prospective/0204256561501-adocia-leve-32-millions-deuros-aux-etats-unis-pour-traiter-le-diabete-1106595.php   Publié le 30/03/2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette cases pour choisir votre article

Ce blog est dofollow ! Boosté par WP-Avalanche