Diabète: lutter contre la sédentarité

Pensez à laisser un commentaire, une surprise vous attend !

diabete-sport

 

Passer trop de temps devant l’ordinateur augmenterait les risques de développer un diabète de type 2.

Si le fait de rester assis longtemps au cours de la journée avait déjà été associé avec un risque plus élevé de développer des maladies cardiovasculaires, des chercheurs de l’Université de Maastricht viennent de montrer que plus nous passons de temps devant un ordinateur plus les risques de diabète de type 2 augmentent, et ceci indépendamment de la fréquence d’activité physique pratiquée.

Les chercheurs ont analysé les données d’une étude épidémiologique, réalisée sur 2500 personnes âgées de plus de 60 ans. Les participants ont vu leurs déplacements et leur activité physique monitorés pendant 8 jours consécutifs.

Après analyse, il ressort que 29% des participants étaient diabétiques, 56% étaient non-diabétiques et 15% avaient un trouble du métabolisme glucidique.

Les personnes diabétiques étaient parmi les plus inactives de l’ensemble des participants, avec 26 minutes d’inactivité en plus par rapport aux non-diabétiques.

Les scientifiques ont ainsi évalué qu’à chaque heure de sédentarité supplémentaire, le risque de diabète augmentait de 22%.

Pour les chercheurs le constat est évident: il faut mettre l’accent sur la lutte contre la sédentarité, qui augmente à elle seule les risques de développer un diabète de type 2.

 

En savoir plus: http://www.ladepeche.fr/article/2016/02/09/2273639-l-activite-physique-un-rempart-contre-le-diabete.html

 

 

Recherche populaire :

Un commentaire pour “Diabète: lutter contre la sédentarité

  1. En effet, les effets bénefiques du sport ne sont plus à démontrer, de plus à cause de la technologie, tout est à porter de main et de nombreux gens ne font même plus les petits gestes quotidiennes qui font travailler un tant soit peu le corps.
    De nombreuses maladies sont causées par le sédentarisme, donc il faut au maximum sensibiliser le maximum de gens, surtout les parents puisque ce sont les enfants et les adolescents qui sont majoritairement touchés par ce fléau.
    En tout cas magnifique article. Bonne continuation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette cases pour choisir votre article

Ce blog est dofollow ! Boosté par WP-Avalanche